Licence 3G : appel à candidatures avant la fin juillet

Licence 3G : appel à candidatures avant la fin juillet

Luc Chatel avait annoncé la semaine dernière le prix réévalué
de la licence 3G, ce qui devrait permettre à tout le monde d’avancer sur le
dossier. Le point.

Publié le 24 juin 2009 - 14:24 par La rédaction





La 4ème licence 3G proposée à 240 millions d’euros
240 millions contre 206, c’est le nouveau prix que l’heureux candidat devra
payer pour acquérir sa licence 3G. En effet, la semaine dernière, la Commission
des participations et des transferts (CPT), chargée d’évaluer les actifs de l’Etat,
a tranché et rendu public le nouveau prix de la licence 3G. Désormais, le
gouvernement devrait être « absolument inattaquable sur ce point »
comme Luc Chatel l’avait souhaité. Il ne resterait donc plus qu’à déterminer le
candidat.

L’appel à candidatures pour le mois de juillet
Lors d’un entretient accordé au journal Les Echos, lundi dernier, Jean-Ludovic
Silicani, nouveau président de l’Arcep, a apporté quelques précisions
concernant l’affaire de la 4ème licence 3G. Ainsi, le montant réévalué à 240
millions d’euros est confirmé et le président s’est avancé sur les prochains
appels à candidatures : « nous devrions pouvoir lancer l’appel à
candidatures avant la fin juillet pour une attribution de la licence en janvier
2010 ». En ce qui concerne les candidatures, « Les dossiers ne sont
pas même déposés. Rien n’est donc acquis pour personne. D’après ce que
j’entends, il y a une probabilité non négligeable qu’il y ait au moins deux
candidats. Par ailleurs, la procédure de sélection peut très bien s’avérer
infructueuse, comme cela s’est passé la dernière fois. » A-t-il ajouté.

La 4ème licence 3G menacée et convoitée
En effet, si Free, via Iliad, a annoncé et confirmé à maintes reprises son
souhait d’obtenir la 4ème licence 3G et de créer ainsi un 4ème opérateur mobile
en France, d’autres acteurs pourraient aussi se lancer dans cette course. Numéricâble et dans
une moindre mesure, Virgin Mobile, ont déjà manifesté leur intérêt par le passé.
De plus, Orange menace d’aller devant la justice européenne, estimant le prix
de la licence à 1,3 milliard d’euro. En bref, l’affaire semble à nouveau loin d’être
conclue.

Advertisements

Ailleurs sur le web