Le Photographe est mort….
Victime colatérale de la politique de restructuration de son éditeur, le groupe de presse Mondadori, qui souhaite se recentrer sur des titres à fort tirage et potentiel, le magazine « Le Photographe », est suspendu, ce qui vaut arrêt de mort. La petite rédaction du titre photo, si sympathique et compétente n’aura même pas eu le temps de saluer ses lecteurs puisque l’annonce brutale de la nouvelle est arrivée après l’impression du titre (signe d’une goujaterie certaine des managers). Nous relayons donc ci-dessous le mot de Guillaume Cuvillier à l’adresse du lectorat du magazine. Nombre de photographes amateurs ne connaissent certainement pas ce titre chichement distribué et pourtant, « Le Photographe », édité depuis 1910, à l’origine destiné aux pros, était le seul à traiter le monde de la photo avec l’oeil du pro et pour les pros, ces mêmes photographes pros que tous les amateurs imitent dans leurs comportements et leurs habitudes d’achat.

…vive le Photographe !
Seul titre à traiter autant en profondeur certains sujets comme l’éclairage de studio ou le moyen format, le magazine va laisser un énorme vide derrière lui. Mais ne pouvant nous résoudre à une disparition pure et simple, nous sentons se profiler à l’horizon une renaissance du titre sur ses cendres. En tout cas, vous pouvez certainement aider à ce que le photographe ne meurt pas complètement avec le blog : lephotographenestpasmort.

Voici le mot de la rédaction du Photographe :
« Dans le cadre d’un vaste plan de restructuration de son
activité, l’éditeur Mondadori a pris la décision de suspendre la
parution du magazine Le Photographe.
Au-delà de motifs économiques attendus en cette période difficile,
l’arrêt du Photographe, avec Camera Vidéo & Multimédia et ADDX,
correspond à une volonté stratégique du groupe de recentrer ses
activités sur des titres à large diffusion et à fort potentiel. 
Toute l’équipe de rédaction partage avec vous la tristesse et la
frustration de voir s’éteindre un titre qui au fil du temps, et sur une
durée de presque cent ans, s’est imposé comme une référence en terme de
diversité et de qualité d’information, grâce à des contributeurs
reconnus pour leur expertise et leur finesse d’analyse.
La suspension de parution étant intervenue après l’impression de notre
numéro d’été et prenant effet immédiatement, nous n’avons pu et
n’aurons pas l’occasion de publier cette information dans nos
colonnes. Le numéro 1675 qui sera en kiosque dès demain, sera donc le
dernier Photographe édité par Mondadori.


Les messages de soutien nous sont déjà parvenus en nombre. A nos yeux,
ils suffisent à prouver la place importante que tient ce magazine au
sein de la profession et la grande estime dont il jouit auprès de ses
lecteurs. Cela nous encourage à ne pas admettre aussi rapidement ce que
d’aucuns présentent comme une fatalité économique. »
RDV sur le blog : lephotographenestpasmort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here