Tourcoing, les antennes-relais et un moratoire polémique

Tourcoing, les antennes-relais et un moratoire polémique

Fin 2008, la ville de Tourcoing avait voté un moratoire
visant l’installation des antennes-relais. C’était sans compter sur la décision
que le tribunal administratif allait prononcer. Détails.

Publié le 21 juillet 2009 - 11:27 par La rédaction





Pas de nouvelles antennes-relais pendant 1 an à Tourcoing
La ville de Tourcoing (59, Nord) et les représentants de ses 93 000 habitants
avaient voté en novembre 2008, lors du Conseil municipal, un moratoire visant les
nouvelles implantations des antennes-relais. Au nom du principe de précaution,
les élus avaient décidé de stopper toute nouvelle implantation durant une année
et de rédiger une charte des implantations et de l’utilisation
des téléphones mobiles. Le tribunal administratif de Lille vient cependant d’ordonner
la suppression du moratoire.

Le tribunal revient sur la décision du conseil municipal
Saisi par le Préfet de la région qui considère le moratoire comme illégal, le
Tribunal administratif de Lille s’est penché sur l’affaire la semaine dernière.
A l’issue de la délibération, le tribunal a cassé le vote de novembre dernier
et a ordonné la suppression du moratoire de la ville. Michel-François Delannoy, maire
de Tourcoing à l’origine des dispositions anti-antennes-relais, ne baisse pas
les bras et a décidé de faire appel de la décision. En attendant, un nouvel arrêté
municipal devrait intervenir pour continuer dans le sens du moratoire voté
auparavant.

Advertisements

Ailleurs sur le web