Un employé de Foxconn, fabricant officiel d’Apple pour les iPod et
iPhone, s’est donné la mort après avoir été tenu pour responsable de la
disparition d’un prototype du futur iPhone
d’Apple.


Apple : Quand la politique du secret tourne au cauchemar

Lourde affaire pour Foxconn, le fabricant taïwanais chargé de la production des iPod et iPhone. Sun Dayong, 25 ans, s’est suicidé la semaine dernière après que la société l’ait tenu pour responsable de la disparition d’un prototype d’iPhone. En effet, le jeune employé avait récupéré 16 prototypes d’iPhone à Shenzhen dans le sud de la Chine pour les remettre le 10 juillet à des représentants de la marque à la Pomme. Seulement, un exemplaire manquait à l’appel…

Après trois jours de recherches infructueuses, la hiérarchie fut prévenue et une enquête lancée en interne. Le 16 juillet, jour de son suicide, Sun Dayong a décrit cette enquête comme « l’une des expériences les plus humiliantes de sa vie« , selon sa narration à un ami, rapportée ensuite par le China Daily. Toujours selon le quotidien chinois, des employés de Foxconn seraient même venus fouiller l’appartement du jeune homme.

Un porte-parole de Foxconn a exprimé sa tristesse et présenté des excuses à la famille en affirmant que le responsable soupçonné d’avoir mal géré cette affaire avait été suspendu de ses fonctions. De son côté, Apple a confirmé le suicide de cet ingénieur, par le biais de son porte-parole Kristin Huguet: « Nous demandons à nos fournisseurs de traiter leurs employés avec dignité et respect« .

Si l’on attend maintenant les conclusions de l’enquête, voilà une affaire dramatique qui pourrait venir ternir l’image d’Apple dans ses relations avec ses partenaires. Et si le culte du secret devait cesser à Cupertino ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here