Rupture de stock nationale pour l'iPhone 3GS

Rupture de stock nationale pour l’iPhone 3GS

Les trois opérateurs français se trouvent face à une pénurie d’iPhone
3GS. Visiblement dépassé par le succès rencontré par son nouveau
terminal mobile, Apple n’arrive plus à satisfaire la demande. Dans
cette situation, patience, courage et abnégation sont les maîtres mots.

Publié le 31 juillet 2009 - 9:36 par La rédaction


L’iPhone 3GS en rupture de stock chez les opérateurs français

Si vous aussi vous rêvez de vous offrir le nouvel iPhone 3GS, il faudra s’armer de patience. En effet, les opérateurs mobiles français sont confrontés à des ruptures de stock à répétition et les approvisionnements se font au compte-goutte.
 

La firme de Cupertino n’arrive visiblement pas à répondre à la demande et, comme c’est souvent le cas, le marché américain reste prioritaire. C’est pourquoi le Canada et l’Angleterre se retrouvent aujourd’hui dans une situation semblable à celle de la France.


Pénurie d’iPhone 3GS : Orange hausse le ton

Lors de la conférence de présentation des résultats trimestriels d’Orange-France Telecom, Didier Lombard, PDG du groupe, à indiqué : « En ce moment, nous sommes en rupture de stock pratiquement partout« . Et comme pour en remettre une couche, Louis-Pierre Wenes, le directeur général, affirme que « Dès que nous en avons dans les magasins, nous les vendons et en général, en deux-trois jours, nous sommes en rupture. Nous essayons de gérer ça au mieux, mais apparemment Apple n’arrive pas à régler ce problème« , avant de conclure : « aujourd’hui j’en vendrais probablement 20 à 30% de plus si j’étais livré !« .
 

Notons tout de même que l’ex-opérateur historique a annoncé avoir écoulé 1,1 millions d’iPhone en France depuis son lancement le 28 novembre 2007 dans l’hexagone.


Rupture de stock iPhone 3GS : même combat pour SFR et Bouygues

Tout comme Orange, SFR et Bouygues Telecom ont déclaré à l’AFP être également en flux tendu pour ce qui est de leurs livraisons de la part d’Apple.
 

Il reste donc à Apple à mettre les bouchées doubles pour réapprovisionner ses distributeurs. Du côté du consommateur, patience, courage et abnégation seront les maîtres mots de l’été en attendant de pouvoir s’acheter le nouvel iPhone 3GS… peut-être à la rentrée.

Advertisements

Ailleurs sur le web