Un iPod explose : Apple cherche à étouffer l'affaire

Un iPod explose : Apple cherche à étouffer l’affaire

Dans le but de contrôler son image, Apple aurait cherché à acheter le silence d’une jeune fille dont l’iPod aurait tout simplement explosé. Voilà une affaire à scandale, révélé par Times,  qui pourrait inquiéter de nombreux possesseurs d’iPod.

Publié le 4 août 2009 - 11:09 par La rédaction

Mise à jour 13/08/2009 : Le scénario catastrophe continue : Les iPhone du sud de la France se rebellent !
 

L’affaire de l’iPod explosif

Selon la jeune Anglaise âgée de seulement 11 ans et son père, Ken Stanborough, l’iPod a commencé par émettre « un sifflement« . De la fumée aurait alors commencé à s’échapper du baladeur tandis que la température de ce dernier a contraint le père de la fillette à le jeter par la porte. Dans les 30 secondes qui ont suivi il y a une petite détonation, beaucoup de fumée et l’iPod a sauté à plusieurs mètres de hauteur.
 
Publicité
Crédits : The Times
 

Le père inquiet contacte alors le service AppleCare qui le balade à travers plusieurs services. Quelques jours plus tard, un courrier d’Apple arrive au domicile familial et c’est là que tout à commencé…

Quand Apple achète le silence de ses clients
Le courrier reçu par la famille leur proposait de recevoir une somme d’argent en échange d’un silence complet sur l’affaire. Bien que l’on ne connaisse pas (encore) la somme proposée par Apple, le courrier indiquait qu’en signant cette proposition, la famille s’engageait à ne pas en dévoiler le moindre détail, au risque de s’exposer à des poursuites qui aboutiraient à des dommages et intérêts pour les personnes fautives.

Ken Stanborough, lui-même employé dans une société de sécurité électronique, a trouvé inacceptable que la firme de Cupertino place « une condamnation à vie sur [lui]-même, ainsi que sur sa fille et sur la mère d’Ellie. Si nous disions quelque chose par inadvertance, n’importe quoi, ils pourraient nous attaquer. J’ai pensé que c’était absolument exécrable.« 
 

Dans les faits reportés par le journal Times, la famille affirme ne jamais avoir demandé une quelconque compensation financière, mais souhaitait simplement être remboursée des 162 livres sterling dépensés pour l’achat de l’iPod. Voilà une affaire qui risque de faire grand bruit concernant les méthodes employées par Apple pour régler ce genre de problème…

L’iPod dangereux pour l’homme ?
Cette affaire amène alors à se questionner sur la dangerosité d’un appareil comme l’iPod. On notera notamment que le gouvernement japonais a émis l’année dernière un avertissement officiel contre les iPod, puisque 14 cas d’embrasement ont été signalés. De même, en mars dernier, une mère de l’Ohio aux États-Unis avait déposé une plainte contre Apple après que l’iPod de son fils ait explosé dans sa poche, entraînant des brûlures sur sa jambe.

Pour l’heure, Apple reste muet sur le sujet et l’on attend toujours une expertise de l’iPod de la famille Stanborough.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *