Test du Canon EOS 30D – Top Achat de la maturité
Le magazine décerne son TOP ACHAT au 30D car, pour résumer, certes, il s’agit plus d’une évolution du 20D que d’une révolution, mais du coup, Canon a remédié à certains points noirs du 20D comme l’absence de mesure spot, enfin présente sur le 30D ou encore agrandi l’écran, vraiment trop petit sur le 20D qui, sur l’EOS 30D prend enfin une taille descente de 2,5″. Réponse Photo reproche à Canon de l’avoir baptisé EOS 30D et de ne pas avoir conservé une logique plus proche de la réalité en l’appelant EOS 20D Mark II. En effet, c’est bien un 20D plus mature, plus performant, plus abouti que Canon nous livre.

Test Canon EOS 30D – Les nouveautés
Au rayon des nouveautés le plus significatives, on notera la présence des styles d’images qui permettent de personnaliser la colorimétrie des photos JPEG en fonction de styles préétablis. Ces « styles d’images » ont fait leur apparition chez Canon sur l’EOS 1D Mark IIn, puis sur le full frame expert EOS 5D. L’EOS 30D en est désormais doté. Autre nouveauté du 30D : l’appareition d’une deuxième vitesse de prise de vue en rafale limitée à 3 I/s alors que le 20D ne donnait pas le choix. Il fallait alors forcément opter pour la vitesse record pour un non pro de 5 i/s. L’EOS 30D permet de choisir cette vitesse intermédiaire de 3 i/s qui suffit dans bien des cas et permet de ménager la carte mémoire.

Qualité d’images – Toujours au RDV, en 8 mégapixels
Beaucoup s’attendaient à voir l’EOS 30D équipé d’un capteur CMOS de 10 mégapixels pour contrer le Nikon D200. Mais Canon n’en fait rien et conserve l’excellent capteur 8 mégapixels du 20D. Cette résolution est suffisante pour presque tout le monde à moins de vouloir tirer des affiches de 4×3 m ! Mais il est vrai aussi que le public demande des pixels à la pelle. C’est assez courageux de la part de Canon de ne pas être rentré dans ce petit jeux. Les photos du 20D étaient excellentes, celles du 30D le sont toujours, bien entendu. La gestion du bruit a été encore un peu améliorée note le magazine et le test n’a décelé aucune différence de bruit entre les sensibilités de 100 et 200 ISO. Comme avec tous les Canon récents, le 400 ISO est très propre et le 800 ISO très correct en cas de besoin.

Test du Canon EOS 30D – Mesure de l’exposition
Nous l’avons dit, l’EOS 30D offre enfin une véritable mesure spot (maxi 3% du cadre) et non une simili mesure spot comme sur le 20D qui couvrait une zone bien trop étendue de 13% ! Lors du test (très détaillé) mené par Réponse Photo, il semble que le mesure multizone ait une tendance à surexposer les photos. On le sait, quand on travaille en RAW, surexposer est efficace car on évite le bruit dans les ombres tout en récupérant sans problème les hautes lumières, mais si on est en JPEG, alors, on a de bonnes chances de cramer les hautes lumières sans pouvoir les récupérer par la suite. Il faudra en tenir compte en corrigeant l’exposition au besoin.

Essai du Canon EOS 30D – Et le nettoyage du capteur ?!
Canon n’a pas l’air très pressé d’intégrer une technologie de nettaoyage des capteurs sur ses reflex et c’est dommage, très dommage, car nous, nous sommes impatients de pouvoir compter sur un reflex toujours prêt à photographier, sa,s craindre la maudite poussière. Les reflex, à objectif interchangeable, sont par nature extrêmement sensibles et voir le leader sur ce marché ne pas proposer de solution est un peu aberrant. Réponse Photo, comme nous, le regrette amèrement.

Le test complet et extrêmement détaillé (colorimétrie) du Canon EOS 30D est à découvrir sans tarder dans le n°170 de Réponse Photo disponible) à la vente actuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here