Un jeune aixois blessé par un éclat d'iPhone

Un jeune aixois blessé par un éclat d’iPhone

Après le premier cas d’explosion d’iPhone Touch relayé par les medias en Angleterre, voici qu’un jeune aixois a été blessé à l’oeil par un éclat de verre suite à l’explosion de l’iphone de sa petite amie.

Publié le 12 août 2009 - 9:57 par La rédaction

Mise à jour 13/08/2009 : Le scénario catastrophe continue : Les iPhone du sud de la France se rebellent !
 
L’iPhone expulse un morceau de verre dans l’oeil du jeune homme

C’est le quotidien « La Provence  » qui relate les faits, photos de l’iphone endommagé à l’appui. Delphine, jeune aixoise raconte : « Je l’avais dans la main, et l’écran a commencé à se fissurer. »  Romain, son petit ami intervient alors : « Je
l’avais à 30 cm de mon visage quand j’ai senti comme un grain de sable
dans l’oeil. Ça ne pouvait pas être autre chose qu’un bout de verre.
 » Là, sa mère, médecin, lui donne les premiers soins.

Microfragments de verre
C’est ensuite au chevet du téléphone que la petite famille se précipite et entoure, par précaution, son écran, brisé de toutes parts de sparadrap. « Nous l’avons entouré de sparadrap. Il rejetait des fragments, pas plus grands qu’un demi-millimètre » dira le jeune.

Publicité

Photo Serge Mercier pour la Provence.

Les conditions de l’incident
Alors que s’est-il passé ? Delphine précise : « Je l’avais chargé la veille. Il n’avait presque plus de batterie. Et je n’ai passé qu’un coup de téléphone le matin ». Toujours selon elle, au moment de l’incident, l’iphone n’était absolument pas en surchauffe. Elle précise qu’il n’est pas tombé non plus, mais sur ce fait, il convient d’observer une grande prudence, car même si l’iphone n’est pas tombé lors de son explosion, il aurait pu recevoir un choc un peu plus tôt dans sa vie qui aurait fragilisé la structure du verre de son écran pour finalement éclater plus tard dans certaines conditions. Baptisons cela le syndrome « Carglass ».


Si le service technique Apple avoue que des iPhone 3GS (photo)
surchauffent parfois, selon eux, aucun incident sur l’iPhone 3G ne
serait à déplorer.

La réaction d’Apple
L’iPhone en question est un iPhone 3G acheté deux mois auparavant dans une surface de vente électronique grand public du grand centre commercial Plan de Campagne (ouvert le dimanche !). La mère du jeune blessé par l’iPhone appellera le service client d’Apple dont le discours est assez déconcertant vu les enjeux et leur parlera du précédent incident survenu à Liverpool il y a quelques jours à peine et lors duquel Apple aurait tenté d’étouffer l’affaire : « La
personne qui m’a répondu m’a certifié que ce n’était pas possible,
qu’il n’était pas au courant qu’un iPod avait explosé à Liverpool
. Il
m’a même rétorqué que si je me fondais sur les informations fournies
par Google, j’apprendrais aussi que les extraterrestres existent.
 » Elle leur raccrochera au nez précise-t-elle.


Crédits : The Times
La jeune Anglaise dont l’iPod aurait explosé

Le point de vue du service technique Apple
Le service technique Apple, questionné par le quotidien la Provence qui relate les faits, dira ne pas avoir eu connaissance d’explosion d’iphone, surtout sur le 3G classique même si le nouvel iPhone 3GS, dont un pour mille aurait une batterie défectueuse, pourrait surchauffer.

Depuis sa sortie, l’iPhone déchaîne les passions et crée un buzz qui rend difficile de séparer le grain de l’ivraie. A suivre donc….

Lire également :


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *