e-Book : Sony et ses Reader passent au format ouvert ePub

e-Book : Sony et ses Reader passent au format ouvert ePub

Sony souhaite s’imposer sur le marché du livre numérique et s’en donne
visiblement les moyens. Après avoir annoncé le lancement de deux
nouveaux Reader, Sony vient d’adopter le format de fichier ePub pour sa
librairie virtuelle.

Publié le 14 août 2009 - 13:59 par La rédaction


Sony lance ses Reader Pocket + Touch edition

Sony a annoncé la commercialisation du Reader Pocket Edition (PRS-300) et du Reader Touch Edition (PRS-600). Disponible à partir de la fin du mois d’août, le PRS-300 sera doté d’un écran 5″ et capable de stocker jusqu’à 300 livres. Le PRS-600, plus haut de gamme se démarque par son écran tactile de 6 pouces et sa capacité de 350 livres peut être améliorée par un slot de carte mémoire. On regrettera cependant que les deux produits restent définitivement dépendants d’un câble d’ordinateur pour le téléchargement.
D’autre part, Sony a également annoncé avoir ramené à 9,99$ le prix moyen d’un livre téléchargé. Voilà qui n’est pas sans inquiéter les éditeurs américains qui craignent pour leurs marges.


ePub : Sony dans les batailles de standards

On le sait, Sony s’est toujours appliqué à essayer d’imposer ses standards. Après la bataille perdue du Betamax mais la victoire du Blu-ray sur le HD-DVD, le fabricant japonais tente de s’imposer sur le marché du livre numérique, encore en pleine effervescence.

Publicité


Ainsi, Sony vient d’annoncer avoir adopté le format ePub pour son livre électronique, le Reader, ainsi que pour les livres numériques qu’il vend sur sa plateforme. C’est pourquoi les livres ne seront pas exclusivement liés au Sony Reader et celui-ci pourra lire des contenus en provenance d’autres sources. Le géant japonais marque donc des points face au concurrent Amazon qui utilise une technologie fermée.


ePub : Le format MP3 du livre numérique

La norme ouverte ePub a été développée par l’International Digital Publishing Forum, un groupe d’éditeurs. Considéré comme le MP3 du livre numérique, l’idée pour Sony est de prendre l’avantage en prônant l’ouverture. D’autant plus que Sony a annoncé qu’il abandonnait son système de DRM au profit d’une solution développée par Adobe.

Sony devient aujourd’hui le favori, mais c’est sans compter sur Apple et son futur Tablet Mac qui pourrait très rapidement venir mettre tout le monde d’accord.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *