iPhone explosifs : La DGCCRF s'en mêle

iPhone explosifs : La DGCCRF s’en mêle

Tandis qu’un nouveau cas d’iPhone explosif vient d’être révélé dans la
Loire, la DGCCRF annonce avoir lancé une enquête il y a une dizaine de
jours, avant même la demande d’information de Bruxelles. Voilà donc
deux organismes publics sur le dos d’Apple…

Publié le 27 août 2009 - 9:03 par La rédaction


Encore un cas d’explosion d’iPhone

Après Aix-en-Provence, Marseille et le Gard, voilà que la saga continue dans le département de la Loire où un nouvel iPhone aurait encore explosé. Si le scénario reste toujours le même avec un écran qui explose sans raison particulière, on attend désormais une explication valable de la part d’Apple.
 

Publicité

Photo Serge Mercier pour la Provence.



Bruxelles s’en mêle, la DGCCRF enquête

Après que la Commission Européenne ait interrogé Apple au sujet de ces iPhone explosifs, la firme de Cupertino a simplement annoncé être en train de récupérer les appareils incriminés pour effectuer des tests avant de prendre position.
 

Crédits : The Times

De son côté, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) annonce avoir lancé une enquête il y a une dizaine de jours de cela, « avant la demande d’information de Bruxelles » précise-t-elle.

Si ce sont désormais deux organismes publics qui se retrouvent sur le dos d’Apple, on notera que la commission américaine veillant à la sécurité des consommateurs (CPSC) mène également son enquête après le signalement d’une quinzaine de cas similaires aux Etats-Unis. Voilà qui est de plus en plus mauvais pour l’image de la marque à la Pomme, bien que cette dernière s’accorde à dire qu’il ne s’agit que de cas isolés. Attendons à présent le rapport d’expertise (qui, on le rappelle, va être conduite par Apple)…


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *