Nouveaux capteurs CMOS
Ce sont deux nouveaux capteurs CMOS de 12 et 14 mégapixels qui équipent respectivement les Sony Alpha 500 et Alpha 550. Avec un nouveau traitement, du bruit et ces nouveaux éléments sensibles, Sony espère revenir dans la course pour ce qui est de la qualité d’image et plus spécifiquement du niveau de bruit de ses reflex amateurs, largement en retrait par rapport à la concurrence les années passées. Les premiers tests diront si le pari est réussi et si la sensibilité maximale annoncée de 12800 ISO est réaliste et exploitable sur ces deux nouveaux reflex.

LiveView plus fonctionnel

Conscient du fait que de nombreux nouveaux venus au reflex numériques ont pris des habitudes de prise de vue sur l’écran de leur compact plutôt que via le viseur de leur appareil, Sony a bichonné le LiveView :
– l’AF sera désormais plus rapide avec le système « Quick AF LiveView »

– On pourra obtenir une confirmation de la mise au point quand on est en mise au point manuelle
– Les deux boîtiers offrent des écrans LCD articulés, sur un axe seulement cependant.

Sony Alpha 500 vs Alpha 550

Résumons ce qui différencie les deux boitiers, à savoir la résolution des capteurs comme des écrans LCD :
– Le Sony Alpha 500 est un 12 mégapixels et son écran, articulé, fait 3″ pour 230 000 points, classique.
– Le Sony Alpha 550 est un 14 mégapixels et son écran, articulé lui aussi, mesure 3″ également, mais offre 921 000 points de résolution.

Impasse sur la vidéo pour les Sony A500 et A550
Pour le reste, les Sony Alpha 500 et Alpha 550 viennent avantageusement coiffer la gamme de reflex amateurs Sony, une gamme fort complète aujourd’hui avec les Alpha 300 / 330 et 380 ainsi que les deux nouveautés du jour, les Alpha 500 / 550, mais on notera qu’aucun ne propose la vidéo HD, pas même le nouveau full frame 24 mégapixels annoncé en même temps, l’Alpha 850.

HDR, flash ADI, sortie HDMI…
Les Sony Alpha 500 / 550 offrent également la stabilisation d’image intégrée au boîtier ainsi que le nettoyage du capteur ou encore un mode Auto HDR qui soigne la plage dynamique de vos images. Comme toujours chez Sony, et même depuis Minolta au temps de l’argentique, le système flash est compatible ADI, avec prise en compte de la distance du sujet. Si les reflex ne sont pas équipés de vidéo HD, ils offrent tout de même une sortie HDMI pour visionnage sur téléviseur haute définition et Sony Bravia de préférence pour des réglages simplifiés. La carte MemoryStick est toujours à l’ordre du jour pour les téméraires, mais les deux boîtiers acceptent aussi les cartes SD/SDHC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here