Reflex numérique Canon EOS 7D : 18 mégapixels, vidéo full HD et boitier tropicalisé

Reflex numérique Canon EOS 7D : 18 mégapixels, vidéo full HD et boitier tropicalisé

Certains l’avaient rêvé en Full Frame, le Canon EOS 7D reste équipé d’un capteur CMOS APS-C, de 18 mégapixels, mais a bien d’autres arguments à faire valoir comme une finition enfin digne de son positionnement, son mode vidéo Full HD, son système flash, sa nouvelle cellule, sa visée ou encore son nouvel autofocus…

Publié le 1 septembre 2009 - 8:40 par La rédaction

Nouveau CMOS 18 mégapixels
S’il a déjà fait couler beaucoup d’encre, le Canon EOS 7D ne va pas s’arrêter là. En effet, proposé à 1799 euros, le reflex « prosumer » Canon devra prouver que son capteur CMOS nouvellement conçu avec une gravure plus fine permettant de remonter les éléments sensibles vers la lumière assure, malgré sa forte résolution de 18 mégapixels et sa petite taille (APS-C), une qualité d’image propre en termes de bruit car le ratio résolution / surface ne prêche pas en sa faveur sur le papier. Canon assure que le 7D atteint les 6400 ISO en natif et peut être poussé à 12800 ISO… Beaucoup attendaient un 7D à capteur Full Frame, mais c’est encore vers la monture EF-S que Canon dirige les amateurs experts.

Enfin un véritable expert chez Canon

Si le premier reflex reste de regarder du côté du capteur, ce n’est pas là que le 7D se fera remarquer : il est une véritable nouveauté chez Canon qui semble avoir entendu les appels du pied des observateurs et affirme avoir conçu cet appareil avec la collaboration de centaines de photographes… enfin ! Canon a conçu un boîtier plus abouti que jamais pour l’amateur expert qui devait se contenter de finitions peu avenantes et de fonctions peu en accord avec le positionnement des appareils, comme le prouve l’AF ou encore la qualité du châssis de l’EOS 5D. Voici les points améliorés par Canon en profondeur sur l’EOS 7D :
La visée : couverture de 100% et fort grossissement de 1x grâce à l’utilisation d’un prisme volumineux, il n’y a pas de secret en la matière. Cela rend l’appareil plus encombrant et plus lourd mais l’amateur eclairé est sensible à la qualité de la visée. De même, comme chez Nikon (d’ailleurs, le D300 / D300s a largement inspiré Canon pour l’EOS 7D, c’est flagrant), on peut afficher diverses grilles dans le viseur, et même le niveau électronique. L’écran LCD fait 3″ pour 921 000 pixels.
Tropicalisation : depuis le temps que les photographes canonistes l’attendaient sur un reflex non pro ! La voici enfin, et réalisée très sérieusement SVP. Elle serait du même niveau que sur les EOS 1D.
AF 19 points : le nouveau système autofocus intègre 19 collimateurs et tous sont en croix pour une meilleure détectivité.
Vélocité : 8 i/s, c’est la cadence de prise de vue en rafale, et ce, sur 17 vues en RAW. Pour arriver à cette vitesse, Canon a mobilisé deux processeurs DIGIC IV.

Système de mesure de lumière : le nouveau système Canon iCFL fait son apparition sur le 7D. L’EOS 7D mesure donc la lumière sur 63 zones et le système prend en compte deux éléments pour améliorer sa précision :
     – la distance des zones mesurées
     – la couleur : les pixels verts, bleus et rouges sont distingués pour éviter de surévaluer la luminosité des rouges, défaut habituel des mesures d’exposition classiques selon Canon.
Ergonomie : revue, elle fait la part belle aux boutons d’accès direct comme cette touche de raccourci qui servira à passer du JPEG au RAW à la volée.
Le flash intégré du 7D permet de piloter des flash externes. Le système flash CLS Nikon en somme. Divers groupes sont gérables. Mieux vaut tard que jamais, mais constater la position de suiveur de Canon est assez troublant. Disons que le mal est réparé : les amateurs experts pourront enfin bénéficier du multiflash sans cordon avec l’EOS 7D sans acheter d’émetteur optionnel.

Vidéo Full HD du Canon EOS 7D
La vidéo Full HD est au menu sur l’EOS 7D qui filmera donc en 1920 x 1080 pixels à trois vitesses : 24, 25 ou 30 i/s et pourra atteindre les 60 i/s en qualité 720p. Comme sur l’EOS 5D MKII, il faut déclencher l’autofocus pour raliser la MAP mais cette fois, on peut le faire avec le déclencheur.

1799 euros en boîtier nu !
Si les nombreuses améliorations techniques apportées par Canon sur l’EOS 7D par rapport à ses précédentes générations sont appréciables, le constructeur les fait payer vraiment très cher aux utilisateurs (qui sont certainement déjà passés d’un EOS 20D à un 50D par exemple et devront repasser à la caisse pour avoir enfin un boîtier cohérent et homogène avec une finition qualitative). Tarifé 1799 euros, le Canon EOS 7D vise tout particulièrement le Nikon D300 / D300s qui l’a fortement inspiré d’ailleurs, mais aussi le Pentax K-7, bien meilleur marché. L’EOS 7D sera disponible en kit avec les deux nouveaux objectifs EF-S annoncés en même temps : un 15-85mm et un 18-135mm.

Téléchargez la fiche technique du Canon EOS 7D.
Lire : « Les 7 forces du Canon EOS 7D en images« .

Advertisements

Ailleurs sur le web