Les 7 forces du Canon EOS 7D en images

Les 7 forces du Canon EOS 7D en images

Voyons en images quelles sont les 7 forces du Canon EOS 7D et en quoi, chez Canon au moins, la sortie du 7D sonne comme une petite révolution.

Publié le 3 septembre 2009 - 10:02 par La rédaction

Publicité

1- Enfin ! Le flash intégré du Canon EOS 7D pourra servir à piloter des flashs externes, gérables en groupes, comme on aime à jouer avec le système multiflash sans cordon CLS de Nikon.

2- Ergonomie et finition revues avec taquet d’accès direct à la vidéo, mais surtout, finition en très forte progression, qui remet Canon au niveau de ses concurrents.

Cette finition passe par la tropicalisation des points d’étanchéité du châssis du Canon EOS 7D. Pour faire les choses bien, Canon l’a doté du même traitement que les reflex pros EOS 1D. L’EOS 7D est donc prêt pour les sorties pluvieuses, la plage, le terrain poussiéreux…

3- Pour afficher 18 mégapixels sur un capteur toujours de taille APS-C (on avait un moment attendu un capteur full frame dans le 7D), Canon a eu recours à un nouveau système de micro gravure plus fine permettant de remonter la surface sensible au plus près de la lumière. Canon annonce, malgré cette très haute résolution, une sensibilité allant jusqu’à 6400 ISO (et 12800 ISO en mode étendu).

4- La visée du Canon EOS 7D ! Canon a su parler aux photographes. La visée est vitale, car c’est bien par là que passe la photo finale à travers l’oeil de l’auteur. L’EOS 7D offre l’agrément d’une couverture 100% très appréciable (la photo cadrée sera la photo finale) et d’un grossissement exceptionnel de 1x. Large, lumineux, précis, le viseur du Canon EOS 7D utilise un prisme (ci-dessus à gauche) bien plus volumineux que celui qui équipe l’EOS 50D (ci-dessus à droite).


On voit bien le bosselage volumineux du fait du prisme proéminent sur ces photos. Cela donne à l4EOS 7D un petit look EOS 1D qui ne sera pas pour déplaire aux utilisateurs pour lesquels Canon a conçu l’appareil à grand renfort d’étude des besoins des photographes auprès de 5 000 d’entre eux sur la planète dont 400 en France.


5- Vidéo Full HD : Un taquet, on passe en vidéo, et en vidéo Full HD 1080p SVP ! L’autofocus n’est pas continu, mais cette fois-ci, onpeut utiliser le déclencheur pour faire la mise au point quand il le faut. En résolution 1920 x 1080, l’EOS 7D offre le choix entre 3 vitesses : 24, 25 et 30 i/s.


6- AF 19 points, 100% de capteurs en croix pour une meilleure
sensibilité et un fonctionnement plus performant avec des objectifs
lumineux de F/2,8 ou plus.

7- Le
nouveau système de mesure de l’exposition Canon iCFL fait son apparition sur l’EOS 7D qui
mesure la lumière sur 63 zones et prend en compte deux
éléments pour améliorer sa précision : la distance des zones mesurées et la couleur : les pixels verts et bleus sont différenciés des rouges
pour éviter de surévaluer la luminosité de ces derniers, défaut habituel des
mesures d’exposition classique selon Canon.

Le Canon EOS 7D comporte bien d’autres qualités comme sa vélocité avec 8i/s grâce au double processeur DIGIC IV et est un appareil extrêmement mûr. Canon a lancé une campagne de recensement des besoins des photographes dans le monde entier, mais l’EOS 7D intègre des éléments que les différents observateurs réclamaient à Canon depuis longtemps à commencer par une finition digne de son rang d’appareil expert. On peut aussi être frappé de voir combien le Nikon D300s a inspiré Canon qui a fait des efforts sur la mesure de l’exposition, a intégré un système multifash sans cordon, une visée 100%, a tropicalisé le boîtier… des domaines-clés de l’avance de Nikon sur son leader d’hier, challenger d’aujourd’hui sur le segment des reflex avancés. Avec un peu de retard, l’EOS 7D remet Canon dans la course. Largement inspiré par le carton commercial des Nikon D300 / D300s, Canon est allé jusqu’à proposer son EOS 7D au même tarif, à l’euro près, soit 1799 euros TTC.

La



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *