Apple installe son iPhone à la place de nº2 en France

Apple installe son iPhone à la place de nº2 en France

Apple vient de prendre, en valeur, la 2e place du marché français de la
téléphonie mobile, grillant ainsi la politesse à Nokia. Une montée en
puissance dans l’hexagone facilitée par la décision du Conseil de la
Concurrence ?

Publié le 8 septembre 2009 - 8:01 par La rédaction


L’incroyable montée en puissance de l’iPhone

Outre les excellents chiffres de ventes de la marque à la Pomme dont l’iPhone est en partie responsable, on apprend aujourd’hui que le terminal Pommé a volé la place de numéro 2 (en valeur) sur le marché de la téléphonie mobile en France. Triste nouvelle pour Nokia qui se voit donc relégué à la troisième place et Samsung qui conserve sa place de leader mais perd tout de même 8 % à 9 % du marché français en valeur. À ce titre, François Bornibus, directeur général de Nokia France estime que l’iPhone occupe « en valeur plus d’un cinquième du marché des mobiles en France » tout en précisant qu’Apple n’en restera pas là et « pourrait prendre la première place« .
 

Notez toutefois que l’on parle ici du chiffre d’affaires et non pas des volumes de ventes. Le positionnement haut de gamme du terminal de la firme de Cupertino et son prix de vente élevé sont évidemment responsables d’une telle progression. Il n’en demeure pas moins que la rapidité de cette progression a dû en étonner plus d’un du côté de la concurrence…


Le Conseil de la Concurrence responsable du succès de l’iPhone ?

Si cette montée en puissance est propre à la France, elle est en partie attribuée à la décision du Conseil de la Concurrence de casser l’exclusivité d’Orange pour la distribution de l’iPhone 3G dans l’hexagone. A contrario des autres pays du globe, les clients français ont alors eu la possibilité d’acheter l’iPhone 3G chez les trois opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom. À présent, il y a fort à parier pour qu’Apple s’inspire de cette réussite franco-française pour se débarrasser du modèle de distribution exclusif qui avait été le sien jusqu’au lancement du modèle 3G.

Advertisements

Ailleurs sur le web