Apple et Google s'embrouillent et se brouillent sur Google Voice

Apple et Google s’embrouillent et se brouillent sur Google Voice

Dans un courrier adressé à la FCC, Google annonce le rejet de son
application Google Voice par Apple. Du côté de Cupertino, l’explication
semble différente…

Publié le 21 septembre 2009 - 11:16 par La rédaction


La FCC se mêle de l’affaire Google Voice

On le rappelle, la Federal Communications Commission (FCC) a ouvert en juillet dernier une enquête sur l’affaire qui oppose Apple à Google au sujet de la validation de l’application Google Voice.

Dans une lettre adressée à la FCC vendredi dernier, Google annonce publiquement que son application aurait été rejetée par Apple. Pour rappel, l’App Google Voice permet notamment de passer des appels via internet, gratuitement ou à prix réduit. Et cela n’a visiblement pas plu aux opérateurs qui ont vraisemblablement mis la pression sur Apple pour empêcher l’arrivée de cette application sur l’iPhone.

De son côté, Apple reste campé sur ses positions et affirme : « Nous ne sommes pas d’accord avec toutes les affirmations de Google dans sa lettre à la FCC », « Apple n’a pas rejeté l’application Google Voice et nous continuons à en discuter avec Google ».


Les opérateurs derrière le rejet de l’App Google Voice ?

Comme on l’a vu avec l’application Skype pour laquelle il est impossible d’utiliser la connexion 3G pour passer des appels téléphoniques, Apple explique qu’une disposition de son contrat d’exclusivité avec AT&T lui interdisait de proposer sur l’iPhone des services permettant au consommateur d’utiliser le réseau mobile d’AT&T pour lancer ou fermer une session de VoIP. On comprend donc là encore pourquoi Apple a bien intérêt à refuser l’arrivée de Google Voice sur l’App Store… En attendant, la FCC a étendu son enquête à tout le secteur de la téléphonie et les premières conclusions ne devraient pas tarder à tomber.

Publicité

Ailleurs sur le web