Exposition et hommage à Willy Ronis
Le salon de la Photo 2009 rendra hommage à Willy Ronis, disparu le 12 septembre dernier à l’age de 99 ans. C’est
un monument de la photographie française qui nous a quittés le mois dernier. Ce pilier de la photo humaniste, est né en 1910 à
Paris, ville dont il a fait de ses habitants sont sujet de
prédilection, pris sur le vif pour immortaliser des tranches de vie qui
reflètent l’air du temps.
Témoin
privilégié du XXe siècle, il vécu, appareil en bandoulière,
l’émergence du Front populaire, dont il se sent proche par ses idées,
idées qu’il aura en commun avec Robert Capa. Enfant lors de la Première
Guerre mondiale,
il couvrira la Seconde Guerre Mondiale pour
l’agence Rapho
.
Dans les années 50, il participe au groupe des XV et côtoie les Doisneau, Boubat…. mais se distingue par son style
faisant de la foule un balai chorégraphié par le mouvement improbable
du hasard. Il ressort de son travail sur les milieux populaires (il est
né au pied de la butte Montmartre) toute la joie de vivre qui s’exprime
dans les fêtes populaires.
Le salon de la photo 2009 consacrera une exposition à Willy Ronis.

Rencontre avec des signatures de la Photographie
Cette année encore, le public pourra rencontrer les photographes professionnels qui leur dévoileront les coulisses de leur travail.

– Jane Evelyn Atwood : américaine, Parisienne d’adoption, elle se définit comme une photojournaliste de passage. Elle travaille en profondeur, parfois sur plusieurs années, dans des milieux difficiles rarement explorés en détail avant elle : Haïti, femmes en prison, prostitution, mines antipersonnelles, cécité enfantine… Elle est publiée dans le
monde entier. Rencontre vendredi 16/10 à 17h00.

– Mathieu Bernard-Reymond : Il se fait connaître en 2003, lauréat du prix de la Fondation CCF pour la Photographie. Ces représentations du réel sont intrigantes, utilisant l’outil numérique, pour détourner le sens et la vision du monde. Rencontre lundi 19/10 à 14h00.

– Lucien Clergue : En 1968, il fonde le festival de photographie des Rencontres d’Arles. La ville d’Arles lui consacre en 2007 une très importante rétrospective à travers 360 photographies datées de 1953 à 2007. Ses corps mémorables sont des nus lumineux en noir et blanc, les courbes féminines intégrées dans des éléments naturels : corps féminins sur la plage, dans le désert nord-américain ou encore dans des immeubles new-yorkais. Rencontre jeudi 15/10 à 17h00.

– Françoise Huguier : Elle partage son talent et son temps entre le reportage, la mode, le portrait et le cinéma. Photographe reconnue mondialement, elle crée la première Biennale de photographie africaine de Bamako en 1994, découvrant des photographes tels que Malick Sidibé. Est sorti, cette année, son film : « Kommunalka », un documentaire sur la réalité des appartements communautaires hérités de l’ex-Union Soviétique. Rencontre samedi 17/10 à 17h00.
 

– Dominique Issermann : photographe des plus grandes stars des podiums et du cinéma, ses images, instantanément reconnaissables, subliment ses modèles, magnifiés par une lumière parfaitement maîtrisée. Rencontre dimanche 18/10 à 17h00.

– Jean-Yves Lemoigne : photographe de publicité, il est connu pour son univers sexy, il réalise des séries de photos personnelles ou le quotidien dérape dans d’autres univers drôles ou étranges… Rencontre samedi 17/10 à 14h00.

– Bernard Plossu : La plus grande partie de son travail est constituée de reportages de voyages. Son père, qui accompagnait en 1937 Frison-Roche au coeur du Sahara, l’initia à la photographie. En 1998, le Grand Prix National de la Photographie et une exposition du Centre Pompidou légitimaient ses paysages intermédiaires. Rencontre

jeudi 15/10 à 14h00.
 

– Marc Riboud : Images commandées ou photos buissonnières, depuis 50 ans Marc Riboud sillonne la planète comme un reporter, un voyageur, un promeneur qui aime prendre son temps. Les amateurs connaissent son goût pour la surprise, sa sympathie pour les êtres. Rétif à la violence, ses photos révèlent le plaisir de l’oeil. Rencontre :
jour et heure à préciser.

– François Rousseau : Photographe depuis 1995 après avoir consacré 10 ans à la peinture. Il travaille pour des magazines, des agences de publicité. Il alterne entre photo de commande pour la mode, publicité et travail personnel. Sa dernière exposition a eu lieu du 3 février au 5 avril 2009 à la MEP. Il est, notamment, l’auteur des « Dieux du stade », calendrier avec les joueurs du Stade de France (Rugby). Rencontre dimanche 18/10 à 14h30.

– Eric Traoré : est artiste sincère, authentique, lucide et acide sur sa propre pratique. Il revendique haut et fort son statut d’artisan, dans tout ce que le terme a de plus noble et d’exigeant. Perfectionniste, chaque élément de ses photos est maîtrisé, calculé pour créer un univers fantastique où le corps de la femme se transforme en madone, en fantôme incarné couché sur le papier. Rencontre vendredi 16/10 à 14h00.

– Vincent Perez, grand amateur : après des études de photographie au Centre Doret à Vevey, il étudie l’art dramatique à Genève, puis au conservatoire et à l’école des Amandiers de Nanterre. Ayant déserté pendant plusieurs années les
plateaux de cinéma, il en a profité pour s’adonner à sa 2° passion, la photographie. Rencontre jeudi 15/10 à 11h30.

Saison de la Turquie
C’est « la saison de la Turquie » à Paris ! Le salon de la photo 2009 saisit cette occasion pour accueillir l’exposition d’Ara Güller « Lost Istambul, années 50-60 » organisée par la Maison Européenne de la Photographie et la Fondation d’Istanbul pour la Culture et les Arts.

Autochrones sur le stand moyen format
En avant-première, l’Association Planète Albert Kahn proposera, sur le stand du Collectif Moyen-Format, une exposition d’Autochromes sur la Bretagne. Les Autochromes présentées sont de 1907 à 1929. Celles-ci sont les premières images couleurs de Bretagne, du temps de la marine à voile et de la pêche artisanale. Il s’agit d’un aperçu de la grande exposition sur ce thème qui commencera le lendemain de la fermeture du salon, et ce, jusqu’au 4 juillet 2010 au Musée et Jardin Albert Kahn à Boulogne. L’autochrome était le premier procédé industriel de photo couleur inventé par les frères Lumière.

L’affiche
Vous avez certainement déjà vu cette affiche qui annonce le salon de la photo 2009. L’organisateur a eu la bonne idée de filmer le making off de la prise de vue et de sa préparation. C’est à visionner dans la vidéo ci-dessous :

Le village de vente

Vous pourrez y faire vos achats et bénéficier de promotions accordées uniquement à l’occasion du salon de la photo 2009.  Les enseignes suivantes y seront installées :

– Camara
– Cirque Photo Vidéo
– Fnac
– Phox.

…. et tous les exposants

Et naturellement, le salon de la photo est avant tout un RDV entre pros, amateurs et les fabricants. Voisi la liste des exposants du salon :
ADOBE- AGUILA – AIGO – ALEXANDRE FREZAL – ANDRE FOREST – APPLICATION

SYSTEMS – BLICK – BOGEN IMAGING – BRONCOLOR – BULMARK – CAMARA – CANON –
CANSON – CARTOONEO – CE3P – CFA – CIRQUE PHOTO VIDEO – COLIBRI – COLOUR
CONFIDENCE – DB PHOTO – DIGIT’ACCESS – DNP PHOTO IMAGING – E-CENTER –
EDITIONS VISUELLES – EFET – EPSON – FNAC – FOCI JAPAN DIFFUSION – FUJIFILM –
GRAPHIC RESEAU – GRAPHISTUDIO- HAHNEMLHE – HAMA – HASSELBLAD – HP –
IMAGE SANS FRONTIERE – INTER IMAGE – JCN – KELVIN – KERPIX – KIS PHOTO-ME –
KODAK – LEICA – LUMIERE IMAGING ILFORD – LUMIX – MEDAS – MITSUBISHI – MMF-PRO
– NEOVISTO – NIKON – NORITSU – OBJECTIF BASTILLE – OLYMPUS- PANASONIC –
PENTAX -PHOT & US – PHOTODIGITALE – PHOTTIX – PHOX – PIKTUS – PLS – PM2S – 
POKEPIX POSITIV – PROFOTO – PROMAXX – PROPHOT – PROPHOT NUMERIQUE – SIGMA
– SONY – STUDIOFLASH – SWAROVSKI – TAMRON – TECHNI-CINE-PHOT – TETENAL –
TORPEDO – TREKKING – TX WEA- UNIBIND – WACOM – X-RITE – YOOHAN.

En savoir plus, visitez le site du salon de la photo 2009.
 

LE SALON DE LA PHOTO
PARIS EXPO- PORTE DE VERSAILLES
DU 15 AU 19 OCTOBRE 2009

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here