Le D3s reprend le boîtier robuste (alliage de magnésium) du D3 ainsi que sa tropicalisation poussée pour affronter les alléas des terrains les plus durs, photographie de guerre comme reportage animalier, le D3s est taillé pour résister aux tortures.


On retrouve avec plaisir le bel écran 3″ de 921 000 points et doté d’un large angle de vision de 170°. Un bouton LiveView fait son apparition, sa mise en marche sera donc facilitée. C’est important, car c’est depuis le mode LiveView que l’on pourra activer la vidéo 720p à 24 i/s. En vidéo, le son est enregistré en mono seulement, mais une prise jack permet de brancher un micro stéréo.

En mode rafale (CH), le D3s atteint la cadence de 9 i/s et peut même être poussé à 11 i/s en cadrage DX.

Voici une vue des joints toriques qui renforcent la tropicalisation du D3s.

le D3s est équipé d’un double slot à carte CF dont la
gestion est laissée à l’initiative de l’utilisateur : soit copie pour plus de sécurité, soit débordement pour plus d’espace de stockage ou soit répartition (par format ou photo/vidéo).

Les Nikon Picture Control seront très utiles pour les pros les plus pressés qu doivent sortir des JPEG de 5-6 Mo rapidement sans devoir retoucher ou développer les RAW.



Le capteur du D3 reprend du service sur le D3s et subit quelques modifications mineures : il reste en 12,1 mégapixels mais permet, grâce aussi à un traitement Expeed revu, de booster la sensibilité jusqu’à 102 400 ISO. Selon Nikon, le gain qualitatif serait de +1,5 EV sur les sensibilités moyennes-hautes comme 6400, 12800 ou 25600 ISO, qui deviennent de plus en plus utilisables.


Le symbole « FX » précise bien que nous sommes en présence d’un reflex Full Frame au format 24x36mm : pas de coefficient d’allongement de focale ici.


Comme tout bon boîtier pro qui se respecte, le Nikon D3s offre une seconde poignée intégrée pour la prise de vue en  orientation portrait qui reprend le déclencheur, la molette et le joystick.


L’autofocus de course du D3s permet de choisir à loisir entre 1,9,11,21 et 51 points et permet le suivi dynamique 3D du sujet. Le module Multi-CAM 3500 est bien connu pour son efficacité. On le retrouve même sur des reflex amateurs comme le très avancé D300s sur lequel, du fait de son plus petit capteur, il couvre une plage plus large que sur le D3s.

Grâce à la sensibilité stratosphérique du D3s, on pourra continuer à photographier en vitesse élevée en intérieur ou au crépuscule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here