Canon EOS 1D MKIV : la machine de guerre Canon

Canon EOS 1D MKIV : la machine de guerre Canon

Le nouveau vaisseau amiral de la flotte EOS, le Canon EOS 1D MKIV, embarque la vidéo Full HD 1080p et un nouvel autofocus à 45 points dont 39 collimateurs en croix, une première, bien utile pour sa cadence en rafale qui atteint 10 i/s. Comme pour concurrencer le Nikon D3s, Canon annonce qu’il atteindra la sensibilité de 102 400 ISO.

Publié le 20 octobre 2009 - 9:33 par La rédaction

Capteur APS-H 16 mégapixels
C’est un nouveau capteur qui est au coeur du Canon EOS 1D MKIV et c’est avec joie que les reporters sportifs, de guerre… constateront que c’est à nouveau un capteur APS-H, donnant un allongement de focale de 1,3x et permettant d’offrir un beau compromis entre sa résolution de 16 mégapixels et sa sensibilité de 12 800 ISO, qui, comme sur le Nikon D3s, peut être poussée jusqu’à 102 800 ISO. Cette résolution mesurée, alliée à un double processeur DIGIC IV, permet au reflex pro Canon de booster sa cadence jusqu’à 10 i/s sur 121 vues en JPEG ou 28 en RAW. Nous apprécions la « courage industriel » de Canon qui conserve 3 formats de capteurs dans ses reflex : Full Frame sur l’EOS 1Ds et l’EOS 5D MKII, l’APS-H pour son reflex pro de reportage et de photo d’action l’EOS 1D MKIV et l’APS-C sur ses modèles amateurs et prosumers comme l’EOS 7D et Cie… Quant à la qualité des images en très haute sensibilité, il faudra juger sur pièce : nous nous méfions des annonces tonitruantes. Le capteur de l’EOS 1D MKIV est conçu avec des photosite de taille un peu plus réduite que son prédécesseurs mais positionnés plus proches de la surface du capteur comme ce fut le cas sur  l’EOS 7D, et, équipés de collecteurs de lumière de même dimension.


Télécharger le fiche technique officielle du Canon EOS 1D MKIV.

39 colimateurs en croix
Pour rester un appareil de course, le Canon EOS 1D de 4ème génération se devait de faire évoluer son autofocus (surtout après les déboires de l’EOS 1D MKIII sur ce plan-là) et c’est chose faite puisqu’il intègre un tout nouveau système à 45 points dont, et c’est là que ça devient intéressant, 39 collimateurs en croix sensibles dès F/2,8.

Vidéo Full HD
La vidéo full HD fait son entrée dans la gamme pro Canon avec l’EOS 1D MKIV puisqu’il sera en mesure de filmer en 1920 x 1080 pixels, soit 1080p, à 30(NTSC), 25 ou 24 im./sec. et en 720p à 60(NTSC) ou 50 im./sec. Le boîtier permettra le contrôle total de l’exposition pour la maîtrise de la profondeur de champ, principal atout de la vidéo sur les reflex numériques. Le son du micro intégré étant en mono, il faudra adapter un micro stéréo externe si on souhaite l’améliorer.


Il faudra débourser 5300 euros TTC  (4358 euros HT) pour faire l’acquisition du 1D MKIV en France contre 3500 euros HT aux USA (4990 $).

Principales caractéristiques de l’EOS-1D Mark IV
– Nouveau capteur CMOS APS-H de 16,1 millions de pixel
– Prise de vues en continu à 10 im./sec.
– Jusqu’à 121 vues JPEG large et 28 RAW par rafale
– Autofocus à 45 points dont 39 collimateurs en croix
– Double processeur DIGIC 4
– Sensibilité 12.800 ISO (extensible jusqu’à 102.400 ISO)
Enregistrement de vidéos Full HD à 30, 25 ou 24 im./sec.
– Ecran LCD 3 pouces (7,6 cm) de type Clear View II LCD avec mode visée sur écran
– Tropicalisation : 76 joints d’étanchéité
– Compatibilité avec tous les objectifs Canon EF et flashes Speedlite EX
– Compatibilité avec les nouvelles cartes mémoires UDMA 6


Télécharger le fiche technique officielle du Canon EOS 1D MKIV.

Voici le communiqué de presse Canon sur l’EOS 1D MKIV :

« Courbevoie, 20 octobre 2009 : Canon annonce aujourd’hui le lancement du nouvel EOS-1D Mark IV, un reflex numérique professionnel ultra-performant, conçu pour permettre aux photographes d’enregistrer en haute résolution les actions les plus rapides et dans les conditions les plus hostiles. Idéal pour la photo d’action, de sport, de reportage et de nature, l’EOS-1D Mark IV produit d’impressionnantes images haute résolution à une vitesse extraordinaire et représente le nouvel outil incontournable pour les photographes qui veulent compter sur la fiabilité parfaite de leur matériel dans les situations les plus exigeantes et notamment lorsque la réactivité est essentielle.

Développé en ayant pris en compte les remontées d’informations et les demandes spécifiques des photographes professionnels, l’EOS-1D Mark IV est équipé d’un nouveau capteur Canon CMOS 16,1 millions de pixels de type APS-H et d’un nouveau système autofocus à 45 points avec 39 collimateurs de type croisés, opérationnels à f/2,8. Ce système AF considérablement enrichi de technologies et de développements novateurs permet d’effectuer une mise au point précise sur n’importe quelle zone de la vaste plage AF. D’autre part, le double processeur DIGIC 4 qui assure la puissance de traitement nécessaire pour que l’EOS-1D Mark IV enregistre des vues en continu à 10 im./sec. en pleine résolution, offre également la plus large plage de sensibilité ISO jamais proposée par un boîtier Canon.

 « Tout au long du développement de l’EOS-1D Mark IV, nous avons soigneusement étudié les réactions de nos photographes essayeurs et nous avons conçu un reflex qui répond à leurs exigences spécifiques, explique M. Shinbori, Directeur Général du Centre de Développement des appareils photo de Canon Inc. Grâce au nouveau capteur CMOS de haut de gamme et au double processeur DIGIC 4, le Canon EOS-1D Mark IV permet à ses utilisateurs professionnels d’être les premiers à proposer aux agences et aux rédactions des photos de haute qualité et constitue en cela un atout essentiel sur un marché où la concurrence est de plus en plus forte. »

Collimateurs de type croisés ultra-sensibles : les moindres détails détectés à une vitesse éblouissante

Le Canon EOS-1D Mark IV est équipé d’un nouveau système AF à 45 points, avec 39 collimateurs de type croisés, tous opérationnels à f/2,8 et répartis dans une vaste plage de mise au point afin d’assurer une détection AF cohérente, à la fois pour les sujets immobiles et ceux en mouvement, quel que soit le collimateur AF actif. Les 45 collimateurs AF sont sélectionnables par l’utilisateur et leur sensibilité a été accrue. D’autre part, les collimateurs situés sur les bords de la plage AF offrent désormais des niveaux de performances identiques à ceux des collimateurs centraux.

L’ensemble du système AF est géré par un microprocesseur dédié qui pilote une mise au point rapide et précise, même en prise de vues en continu à 10 im./sec. Le nouveau mode AF Canon Ai Servo II se caractérise par une précision de détection accrue lors du suivi de sujets en mouvement et utilise la puissance fournie par le processeur dédié pour accroître la précision générale du suivi et la fiabilité de la mise au point en conditions de très faible ou de très fort éclairage.

Afin d’améliorer la flexibilité générale du système de mise au point, un large éventail d’options de contrôles automatiques et manuels est proposé et inclut, lorsque le boîtier est utilisé avec les objectifs équipés d’une touche de mémorisation de l’AF, la nouvelle fonction d’AF Spot, exclusive Canon. L’AF Spot réduit la couverture de détection des capteurs AF à une surface plus resserrée et donc plus précise afin de répondre aux exigences des photographes qui ont besoin d’une mise au point ponctuelle ultra-précise.  Le système de mesure de la lumière à 63 zones permet d’opter pour différents modes de mesure, avec capteurs de mesure liés aux 45 collimateurs AF afin de bénéficier d’une mesure couplée aux collimateurs AF actifs ou d’appliquer une mesure multispot très précise.

L’EOS-1D mark IV propose également des collimateurs AF qui peuvent être couplés à l’orientation de l’appareil. Cette fonction contrôlée par le capteur d’orientation du boîtier permet au photographe d’enregistrer des collimateurs AF distincts pour le cadrage horizontal et vertical (avec poignée grip vers le haut ou vers le bas pour le cadrage vertical). Les collimateurs AF couplés à l’orientation présentent l’avantage de permettre de conserver une efficacité de détection AF optimale et adaptée au sujet même en cas de changement  soudain de l’orientation de cadrage. En complément, la possibilité d’enregistrement préalable d’un collimateur AF permet au photographe de mémoriser un collimateur particulier qu’il pourra instantanément activer à la demande en appuyant simplement sur une touche.

Double processeur « DIGIC 4 » et capteur CMOS : puissance et performances inédites

L’association du capteur CMOS APS-H haute résolution de 16,1 millions de pixels et du double processeur DIGIC 4 est à la base d’un processus d’acquisition d’images exceptionnellement détaillées à une vitesse époustouflante.

Le capteur Canon APS-H est composé d’un grand nombre de pixels et se caractérise par un coefficient de grandissement d’image de 1,3x par rapport au format 24×36. Ceci constitue un atout non négligeable pour les photographes de sport, les photojournalistes et les photographes de faune sauvage, toujours sur le terrain et qui doivent se rapprocher de leur sujet et travailler à une grande ouverture mais qui souhaitent aussi éviter autant que possible d’avoir à recourir obligatoirement à des super téléobjectifs lourds et encombrants.

La prise de vues en continu est facilitée par la lecture des données issues du capteur sur huit canaux. Cela garantit une séquence de lecture rapide et permet d’exploiter pleinement la puissance du double processeur DIGIC 4. Ces technologies sont à la base du potentiel de prises de vues en continu à 10 im./sec. et à la résolution de 16,1 millions de pixels de l’EOS-1D Mark IV, lequel assure parallèlement à cette vélocité exceptionnelle, un excellent rendu de couleurs grâce à la conversion analogique/numérique sur 14 bits. 

La possibilité d’enregistrer à la cadence de 10 im./sec. sans diminution de la résolution, confère à l’EOS-1D Mark IV le privilège d’être désormais le reflex Canon le plus rapide en prise de vues en rafale avec autofocus opérationnel. L’augmentation de la capacité de traitement du double processeur DIGIC 4 a permis le traitement du flux accru de données induit par l’augmentation de 60% de la résolution d’image de l’EOS-1D Mark IV, tout en lui permettant l’acquisition de séquences de 121 images JPEG large ou de 28 images RAW sur une carte mémoire de type UDMA 6. Un potentiel idéal pour la photo de sports aux actions rapides ou le travail de reportage sur des scènes au déroulement très bref. 

L’EOS-1D Mark IV propose de nouveaux styles d’image et intègre pour la première fois dans un boîtier EOS professionnel le système ALO (optimiseur d’exposition automatique) qui corrige automatiquement le contraste et la luminosité des images au moment de leur enregistrement. Styles d’image optimisés et système ALO s’associent pour assurer un flux accéléré en matière de production d’images utilisables pour une publication dans la presse, immédiatement après la prise de vues, sans étape de retouche intermédiaire. Une solution qui contribue à libérer l’esprit des photographes quant à l’étape d’éditing de leur photos, et leur permet de se concentrer sereinement sur leur mission de prise de vues.

L’entière compatibilité avec les récentes cartes mémoire UDMA 6 apporte la garantie d’une phase d’écriture très rapide des données image sur la carte chargée dans l’EOS-1D Mark IV. De plus, la souplesse apportée par la possibilité d’un enregistrement de sécurité  sur une carte SDHC permet aux photographes de bénéficier d’une capacité d’enregistrement prolongée afin d’augmenter leurs chances d’obtenir la photo parfaite.

Performances accrues en faible lumière

L’EOS-1D Mark IV se caractérise par un niveau de performance inédit en prise de vues en faible lumière. La gamme de réglages de sensibilités ISO courantes est comprise entre 100 et 12.800 ISO et peut être étendue à 50 et à 102.400, cette dernière valeur étant  la plus élevée jamais proposée par un reflex Canon. Ce niveau de performance extrême en faible lumière rend l’EOS-1D Mark IV  idéal pour les prises de vues nocturnes ou dans les conditions où le manque d’éclairage ambiant rend habituellement toute prise de vues impossible.

Les techniques très élaborées de réduction intelligente du bruit électronique de l’EOS-1D Mark IV préservent les images de l’apparition d’artéfacts de chromie et de luminance alors que la balance couleur est préservée à un niveau optimum. Cependant, le contrôle total de la qualité et du rendu de l’image reste toujours accessible au photographe. L’architecture du nouveau processeur CMOS APS-H de 16 millions de pixels se caractérise par l’utilisation de micro-lentilles implantées devant les photodiodes sans espace entre elles, et par la réduction de la densité du circuit environnant. D’autre part, la sensibilité et la capacité accrue des photodiodes garantit qu’un maximum de lumière ambiante disponible est acquis avec la plus grande efficacité possible afin de dynamiser les performances de sensibilité en faible lumière.

Construit pour un usage intensif : endurant, étanche, ergonomique

Plutôt léger pour sa catégorie, l’EOS-1D Mark IV est construit sur la base d’un boîtier en alliage de magnésium qui lui assure une bonne protection contre les chocs. Ce boîtier a également bénéficié de quelques subtiles retouches de design sur le plan ergonomique avec notamment des touches de commande à la forme redessinée et présentant une friction et une réactivité à la pression plus prononcées afin que leur action soit mieux perçue lorsque les photographes travaillent en conditions difficiles et en particulier lorsqu’ils doivent utiliser des gants.

L’EOS-1D Mark IV est protégé au total par 76 joints de caoutchouc qui entourent les commandes et bordent les jointures de carrosserie afin de le rendre étanche à l’humidité et à la poussière, y compris lorsqu’il est utilisé avec la gamme d’objectifs Canon EF et flashes Speedlite EX eux-mêmes étanches.

L’écran LCD de type Clear View II de résolution VGA à matrice 920.000 points facilite la visualisation instantanée des photos et des vidéos quelles que soient les conditions environnantes. Le remplissage de l’espace qui sépare le panneau de cristaux liquides de son écran protecteur avec un matériau photo-élastique a permis à Canon de réduire les réflexions qui affectent les écrans LCD conventionnels et d’assurer un affichage limpide des vues en toutes circonstances. La protection précédente en matériau acrylique a également été remplacée par un verre renforcé qui assure à cet écran une grande solidité générale et une bonne résistance aux rayures.

L’EOS-1D Mark IV bénéficie du système de nettoyage EOS intégré qui élimine automatiquement les poussières qui pourraient se déposer sur le capteur.

Vidéo haute définition

En complément de sa capacité à produire des photos de très haute qualité, l’EOS-1D mark IV permet l’enregistrement de vidéos HD par acquisition en mode 1080p aux cadences de 30(NTSC), 25 ou 24 im./sec. et en 720p à 60(NTSC) ou 50 im./sec. En plus de sa compatibilité complète avec les standards PAL, NTSC et natif 1080/24p de type cinéma, l’EOS-1D Mark IV offre le contrôle manuel total de l’exposition et permet ainsi à son utilisateur de contrôler parfaitement la profondeur de champ.

L’EOS-1D Mark IV comporte une touche programmable qui permet le lancement rapide du mode vidéo afin d’enregistrer instantanément des vidéos HD. Un connecteur de sortie de type mini HDMI permet de visualiser directement les photos et les vidéos enregistrées sur un téléviseur compatible HD-ready.

Des possibilités de personnalisation

L’EOS-1D Mark IV est largement personnalisable en fonction des habitudes ou des préférences de son utilisateur. De fins ajustements en exposition et en exposition au flash permettent aux photographes de peaufiner l’exposition de leurs photo en fonction d’exigences particulières ou encore, d’équilibrer très précisément deux boîtiers afin d’obtenir des résultats parfaitement similaires. Des profils personnels peuvent également être enregistrés sur une carte mémoire et transférés le cas échéant vers d’autres boîtiers EOS-1D Mark IV si nécessaire.

D’autres caractéristiques personnalisables incluent la possibilité d’ajouter des informations de copyright directement depuis le boîtier. Cela permet aux photographes d’associer des informations de crédits photographiques à chaque vue enregistrée, et de gagner du temps en évitant d’avoir à le faire ultérieurement. De plus, les photos transmises en urgence pour l’édition sont d’emblée identifiées au nom de leur auteur. Un micro intégré permet par ailleurs l’enregistrement de notes audio pour accompagner les vues, possibilité intéressante pour associer des commentaires à certaines photos. »

Advertisements

Ailleurs sur le web