Licence 3G : Virgin Mobile abandonne, Free seul candidat

Licence 3G : Virgin Mobile abandonne, Free seul candidat

Les uns après les autres, Kertel, Orascom, Boloré Telecom et maintenant Virgin Mobile et son potentiel associé annoncent l’abandon de la 4ème licence 3G mise en jeu par l’Etat. Free se retrouve désormais seul dans la course.

Publié le 23 octobre 2009 - 9:46 par La rédaction



Virgin Mobile abandonne la licence 3G
Virgin Mobile, qui vient d’annoncer l’acquisition du MVNO français Tele2 Mobile (Virgin Mobile rachète Tele2 Mobile) et Numericable avaient tenté un rapprochement afin de constituer un dossier commun pour l’acquisition de la 4ème licence 3G. La date buttoir de l’appel à candidatures lancé par le gouvernement s’approche à grands pas et le premier opérateur mobile virtuel français, quatrième opérateur national, doit s’avouer vaincu. Virgin Mobile, à travers ses porte-parole, avait démontré à plusieurs reprises son intérêt pour la nouvelle licence 3G et affirmé jusqu’au dernier moment être en train de « étudier le dossier de près ». Le discours vient de changer et l’opérateur mobile annonce finalement l’abandon d’une éventuelle candidature.

Les ondes électromagnétiques pèsent sur les nouveaux développements de la téléphonie mobile
Face à la difficulté de lier un partenariat solide, Orascom, l’opérateur égyptien qui aurait pu se présenter en candidat sérieux et compétent avait dû abandonner le projet (Licence 3G : Orascom se retire). Virgin Mobile semble se heurter à la même difficulté, à laquelle s’ajoute la polémique grandissante des ondes électromagnétiques et de l’implantation des antennes-relais. En effet, comme le précise l’opérateur mobile français, au-delà du coût d’acquisition de la 4ème licence 3G, il faut aussi assumer les dépenses d’investissement qui risquent d’augmenter avec la difficulté croissante des implantations des nouvelles antennes-relais nécessaires au développement d’un réseau physique. Voilà des éléments qui ont obligé à rebrousser chemin plus d’un.

Free, seul candidat à la 4ème licence 3G
Free se retrouve désormais seul candidat ayant déposé un dossier parmi tous les opérateurs ayant montré un intérêt pour la licence 3G. D’ici le 29 octobre, date de clôture de l’appel à candidatures, aucun autre candidat ne devrait se manifester. La commission de l’Arcep donnera ses conclusions dès l’été 2010 et pour le moment il n’y a aucune raison valable à ce que le FAI indépendant français ne rafle la mise.

Advertisements

Ailleurs sur le web