Samsung Galaxy Spica, le petit Galaxy officialisé

Samsung Galaxy Spica, le petit Galaxy officialisé

Samsung vient d’officialiser le Galaxy i5700 sous le nom
commercial Galaxy Spica, deuxième smartphone Android de la marque, plus compact
mais tout aussi élégant. Détails et caractéristiques.

Publié le 5 novembre 2009 - 11:18 par La rédaction





Samsung Galaxy Spica officiel
Le Samsung Galaxy junior (i5700) est enfin officialisé sous le nom de Galaxy
Spica. Deuxième smartphone Android de la gamme Samsung, le Galaxy Spica est un
smartphone compact qui profite d’un design élégant en métal brossé noir à l’avant
et toucher « peau de pêche » à l’arrière. Equipé d’un écran tactile
3,2 pouces mais pas de réel clavier, d’une connexion Wifi et Bluetooth stéréo, le
Galaxy Spica devrait se montrer efficace pour différents types d’utilisation.

Samsung Galaxy Spica, un smartphone multimédia puisant
Outre sa relative compacité, le Samsung Galaxy Spica est doté d’un puissant processeur
cadencé à 800 Mhz qui permettra à l’utilisateur de profiter pleinement des services Google avec l’Android Market et l’intégration de Google Maps pour la
navigation GPS. En plus d’avoir un appareil photo 3 mégapixels avec autofocus, le
Galaxy Spica est compatible avec les codecs vidéo DivX, MPEG4 et H.263 et
dispose d’une sortie audio standard jack 3,5 mm ce qui en fait un bon terminal
multimédia. Enfin, le Spica peut fournir une grande capacité de stockage grâce
au port pour carte mémoire microSDHC.

Caractéristiques du Samsung Galaxy Spica
– réseau 3G+
– écran tactile 3,2 »
– APN 3 mégapixels avec autofocus
– Wifi + Bluetooth 2.1 stéréo
– module A-GPS + Boussole numérique
– mémoire interne 115 Mo + port pour carte mémoire microSD
– processeur cadencé à 800 Mhz
– sortie jack 3,5 mm
– système d’exploitation Android 1.5
– autonomie jusqu’à 6h50

Prix et disponibilité du Samsung Galaxy Spica
Le nouveau smartphone Android compact de Samsung sera commercialisé en France au
mois de décembre. Son prix n’a pas été communiqué pour le moment.

Advertisements

Ailleurs sur le web