DxO Optics pro V6 en détails

DxO Optics pro V6 en détails

La Fée DxO s’est penchée sur le berceau de vos photos RAW. Nouvelle interface plus conviviale, nouveau réducteur de bruit encore plus efficace, DxO Optics Pro version 6 vient d’être annoncé et nous promet de gagner deux EV en sensibilité. Revenons sur DxO Optics pro V6.

Publié le 9 novembre 2009 - 10:38 par La rédaction





DxO Optics Pro 6 à l’abordage des hautes sensibilités
Nikon avec son D3s et Canon avec l’EOS 1D MKIV ont franchi la barre des 100 000 ISO, chose incroyable il y a peu encore. DxO, en annonçant la version 6 de son logiciel de traitement des images et d’amélioration de celles-ci, apporte sa pierre à l’édifice des hauts ISO. La promesse de gain qualitatif de 2 IL vaudra si on photographie en RAW pour laisser DxO dérawtiser et débruiter l’image avec ses nouveaux algorythmes. Déjà, la version 5, permettait un gain notable. Avec le gain annoncé, nous pourrions bénéficier de la qualité d’une photo habituellement prise à 6400 ISO tout en prenant la photo à 25600 ISO, sensibilité qui devient aujourd’hui presque habituelle sur les boîtiers reflex full frame. Tout cela est rendu possible par la profondeur d’information importante du codage sur 14-bit des capteurs récents. La fonction d’éclairage des zones sombres de la photo façon Nikon D-Lighting, ici, le DxO Lighting, bénéficie également de cette avancée puisque DxO V6 aura plus de liberté pour éclaircir les applats sombres sans provoquer de montée de grain trop gênante.


Amélioration de l’interface

L’ergonomie de l’interface utilisateur de DxO Optics Pro 6 a été revue pour faciliter sa prise en main par les débutants, mais les experts aussi ont été au coeur de la refonte de l’ergonomie et c’est une sacrée bonne nouvelle, car DxO ne ressemble à aucun autre logiciel, et sa logique peut parfois s’avérer délicate à cerner. Au chapitre des nouveautés ergonomiques, notons :
– la personnalisation possible de l’espace de travail
– la fenêtre « Projet » est détachable et multilignes pour le bi-écran
– la comparaison de plusieurs options de correction (pour le choix du rendu préféré d’une photo)
– la détection et le chargement automatiques des modules optiques DxO manquants

Nouveaux appareils gérés par DxO
DxO Optics pro version 6 Standard et Elite supportent désormais la gamme reflex Olympus et c’est heureux. DxO 6 sera donc compatible avec les photos des Olympus E-3, E-30, E-410, E-420, E-450, E-510, E-520, E-620. Les nouveaux Sony A230, A330, A380 et le Nikon D300s sont eux aussi désormais supportés par DxO Optics pro V6.

 
Prix et disponibilité
Pour Windows : les éditions Standard et Elite de DxO Optics Pro 6 seront disponibles début novembre 2009 sur la boutique en ligne de DxO Labs et chez les revendeurs photo, avec une remise de lancement de 33 % jusqu’au 31 décembre 2009 :
     – Edition Standard : 99 euros au lieu de 149 euros (soit une économie de 50 euros)
     – Edition Elite : 199 euros au lieu de 299 euros (soit une économie de 100 euros)
Tous les clients ayant acheté DxO Optics Pro 5 après le 1er juin 2009 bénéficieront de la mise à jour gratuite vers la version 6. Les autres utilisateurs pourront bénéficier de la remise exceptionnelle de 40 % jusqu’au 31 décembre 2009 :
     – Mise à niveau de DxO Optics Pro Standard (toutes versions) vers DxO Optics Pro 6 Standard : 39 euros au lieu de 69 euros.
     – Mise à niveau de DxO Optics Pro Elite (toutes versions) vers DxO Optics Pro 6 Elite : 59 euros au lieu de 99 euros.
Contrairement à l’habitude de DxO, ces prix sont TTC.

Et pour les Macusers : DxO Optics Pro 6 sortira début 2010. Une version intermédiaire pour Mac OS, DxO Optics Pro 5.3.6 (entièrement compatible avec Snow Leopard) est prévue pour fin novembre cependant. Cette version comportera également la prise en charge des nouveaux boîtiers.

Voici le communiqué de presse officiel DxO annonçant la sortie de DxO Optiocs Pro V6 :

« DxO Labs a le plaisir d’annoncer la disponibilité immédiate de DxO Optics Pro 6, la nouvelle version de sa solution logicielle primée pour photographes exigeants. Cette nouvelle version produit les meilleures photos jamais prises à des valeurs ISO extrêmes, et étend les possibilités de corrections de défauts optiques, tout en améliorant la facilité de prise en main et la productivité

À l’occasion de son lancement et jusqu’au 31 décembre 2009, DxO Optics Pro 6 est proposé avec une remise exceptionnelle de 33 %.

Une nouvelle référence dans la conversion des images RAW à forts ISO – Alors que les fabricants d’appareils photo cherchent à obtenir de meilleures performances à hautes sensibilités, DxO Labs propose des technologies de traitement d’image qui permettent d’obtenir des images de qualité remarquable à des valeurs ISO extrêmes.

Dans des conditions de faible lumière, les photographes sont face à un compromis difficile : soit une faible sensibilité, avec le risque d’un flou de bougé ou d’un éclairage au flash peu naturel, soit une sensibilité élevée, avec la certitude de générer du bruit dans l’image et de perdre des détails et des couleurs. Une nouvelle approche technologique permet à DxO Optics Pro 6 de placer la barre beaucoup plus haut pour la conversion des fichiers RAW : le photographe peut désormais pousser la sensibilité au-delà des limites courantes; jusqu’à un ou deux IL (ou EV) de plus que ses réglages habituels; sans perte de qualité d’image notable.

« Les progrès que nous avons réalisés avec DxO Optics Pro 6 se traduisent par une réduction très significative des dominantes de couleur entachées de bruit et des blocs de couleur basses fréquences qui caractérisent les images prises à des valeurs ISO élevées, et plus généralement toutes les photos contenant des basses lumières « explique Frédéric Guichard, Directeur Scientifique chez DxO Labs. « La suppression du bruit aux basses fréquences nécessite un traitement des pixels sur de grands voisinages, tout en préservant les fins détails. Pour obtenir des images nettes et d’aspect naturel, nous laissons un peu de bruit de luminance qui produit un grain ressemblant de façon étonnante au grain fin des pellicules aux halogénures d’argent d’autrefois ».

La nouvelle technologie de réduction du bruit de DxO Labs permet d’augmenter de façon importante la plage dynamique efficace et de tirer un meilleur parti de la profondeur de bits plus élevée des capteurs modernes. Le nettoyage du bruit dans les zones sombres permet aux photographes d' »éclairer » numériquement leurs photos (par exemple à l’aide du module DxO Lighting). De manière générale, DxO Optics Pro 6 apporte donc aux photographes de nombreux avantages :

– des photos splendides obtenues à la valeur ISO maximale de leur appareil – et même au-delà

– une amélioration de la plage dynamique grâce à la possibilité de sous-exposer légèrement leurs photos (avec une correction d’EV négative), ce qui évite de saturer les hautes lumières tout en réduisant le bruit dans les basses lumières

– un éclaircissement numérique des ombres ou des zones sombres de l’image sans ajout de bruit et sans perte de couleur.

Augmentation des fonctions de correction des défauts optiques – DxO Optics Pro est reconnu depuis longtemps pour les corrections automatiques des défauts optiques basés sur les modules optiques DxO. Ces modèles mathématiques développés en laboratoire caractérisent les défauts optiques de chaque combinaison spécifique de boîtier et d’objectif, et ceci pour chaque focale, chaque ouverture, chaque distance de mise au point, etc. Il existe à ce jour plus de 1600 modules optiques DxO (et ce nombre augmente sans cesse), qui peuvent être maintenant automatiquement détectés et chargés par l’application.

De plus, pour les photographes désirant ajuster eux-mêmes les corrections optiques à des fins créatives ou pour des objectifs qui n’ont pas encore été calibrés, DxO Optics Pro 6 autorise maintenant un contrôle manuel de la distorsion, du vignettage, des aberrations chromatiques et de la netteté (masque de flou) pour tous les objectifs.

Les utilisateurs experts de DxO Optics Pro recherchant toujours une plus grande précision des réglages, DxO Optics Pro 6 offre un contrôle supplémentaire de la préservation des textures et détails dans les fréquences spatiales élevées de l’image. C’est une nouvelle démonstration des efforts continus de DxO Labs pour proposer le meilleur de la correction des défauts optiques et permettre aux photographes d’obtenir les images les plus parfaites.

Amélioration de l’interface utilisateur – L’ergonomie de l’interface utilisateur de DxO Optics Pro 6 a été repensée pour faciliter sa prise en main par les débutants, et leur permettre en particulier de disposer de l’outil de conversion RAW le plus facile à utiliser et produisant la meilleure qualité. Mais les photographes experts et professionnels remarqueront également un gain de productivité et de niveaux de contrôle.

Parmi les nouvelles fonctionnalités, citons en particulier :

– la personnalisation de l’espace de travail pour faciliter l’accès aux outils préférés de chaque photographe
– la fenêtre « Projet » détachable et multi-lignes pour l’affichage sur plusieurs moniteurs et le visionnage des images en plein écran.
– la comparaison de plusieurs options de correction (pour le choix du rendu préféré d’une photo)
– l’accès simplifié aux autoréglages pour plus de productivité
– la détection et chargement automatiques des modules optiques DxO manquants

FIN DU COMMUNIQUE

Advertisements

Ailleurs sur le web