Orange facture un de ses abonnés 46 000 euros pour sa connexion 3G

Orange facture un de ses abonnés 46 000 euros pour sa connexion 3G

La surprise d’un abonné 3G Orange fut de taille quand celui-ci découvrit que le montant de sa facture mensuelle dépassait 45 000 euros. Détails d’une histoire rocambolesque.

Publié le 17 novembre 2009 - 10:56 par La rédaction



Une facture 3G de 46 000 euros chez Orange
Un cafetier installé près de Valenciennes aurait utilisé sa connexion internet mobile (3G) « illimitée » pour un montant de près de 46 000 euros au cours du mois d’août dernier. En tout cas, c’est ce qu’annonce la facture. Eric Gernez, utilisateur de la connexion ne se l’explique pas. En juillet dernier il souscrit à une offre professionnelle 3G illimitée chez Orange afin de pouvoir se connecter à internet en mobilité. « Une bonne affaire : connexion illimitée 24h/24h et 7 jours/7, pour 95 euros » se souvient-il dans les colonnes de l’Observateur du valenciennois. Seulement, voilà, cette offre illimitée d’Orange à 95 Euros HT/mois a abouti sur une facture d’exactement 45 923,61 euros pour le mois d’août.

Orange tente d’expliquer la facture invraisemblable
Pour le moment, deux explications sont envisageables par l’opérateur à qui M. Gernez a demandé les détails. Tout d’abord, si l’offre internet 3G Orange est illimitée dans le temps elle n’est pas illimitée en volume. Ainsi, l’utilisation de la connexion au delà d’un volume d’échange de 1 Go serait facturée en hors forfait. De plus, d’après l’opérateur, certaines connexions se seraient établies sur les réseaux belges (du fait de la proximité des frontières) ce qui aurait engendré un surcoût naturel. Il n’y aurait à priori pas d’erreur, si ce n’est l’habituel contrat truffé d’astérisques et de clauses additionnelles imprimées en taille réduite, un enfer pour le consommateur lambda.

Orange gèle la facture et rassure son client
Pour le moment, l’histoire ne fait pas du tout rire le client malchanceux qui serait désormais sous traitement antidépressif. « C’est simple, on ne peut pas payer » déclare-t-il à l’Observateur du valenciennois. Orange, de son coté, aurait gelé la facture ce qui ne signifie pas son annulation pour autant. Dans un premier temps, l’opérateur mobile avait proposé un étalement du payement sur… 40 ans. « Que les clients se rassurent, la décision que prendra Orange leur sera avantageuse » affirme l’opérateur, toujours dans les pages du journal valenciennois. La facture est donc gelée le temps que l’opérateur mène l’enquête afin d’apporter une justification claire ou des éléments permettant l’annulation ou la réduction du montant.

Publicité

Ailleurs sur le web