Little Big Planet, le jeu zen made by Sony entre nos mains

Little Big Planet, le jeu zen made by Sony entre nos mains

Déjà disponible sur Playstation 3, le jeu de plates-formes à très forte tendance communautaire est de retour sur PSP, en version UMD, mais aussi sur le Playstation Store, pour les possesseurs de PSP Go notamment. Verdict complet.

Publié le 20 novembre 2009 - 11:51 par La rédaction

Un opus nomade totalement inédit
Un an presque jour pour jour après sa première incursion sur Playstation 3, le petit sackboy reprend du service dans cette version PSP de Little Big Planet. Rappelons que Little Big Planet est un jeu de plates-formes communautaire, qui permet au joueur d’évoluer dans un monde imaginaire en incarnant sackboy, un petit personnage personnalisable. Un mélange de créativité, fun, amis et voyage dans un seul et même jeu.
 
 
Publicité
 
Little Big Planet, une expérience à partager
 
Une invitation au voyage
Attention, il ne s’agit pas là d’un portage de la version Playstation 3, mais bien d’un nouvel épisode, offrant une bonne trentaine de niveaux répartis sur sept environnements à visiter : Australie, Chine, Perse, Hollywood, Brésil… Sackboy nous fait voyager, cela ne fait aucun doute. Concernant le jeu en lui même, le principe n’a pas bougé d’un iota, et il s’agit encore de partir d’un point A pour rejoindre un point B, dans des niveaux en 2D offrant toutefois une certaine liberté dans la profondeur. En effet, certains objets à récupérer sont cachés en arrière-plan, et quelques mécanismes demanderont de se placer de manière convenable. Les niveaux sont à nouveau bourrés de surprises, de défis et d’objets à collecter. Comme dans l’opus Playstation 3, ce sont les objets collectés en cours de route qui permettront de créer son propre niveau.
 
 
 
Un véritable outil de création
Oui, car Little Big Planet propose un outil de création complet, permettant au joueur de créer son niveau en partant d’une zone de jeu absolument vierge. Au joueur alors de faire marcher son imagination et sa créativité pour créer des pièges retors, des zones de plates-formes ardues, ou bien au contraire, des niveaux plus zens et relaxants. La liberté d’action est totale et presque  illimitée, si ce n’est celle de votre imagination. A cela s’ajoute bien sûr la possibilité de transférer ses niveaux sur le réseau afin d’en faire profiter un maximum de joueurs dans le monde entier. Les plus doués ont d’ores et déjà recréé avec talent des scènes de films ou encore des parodies de jeu juste incroyables avec pêle-mêle Uncharted 2, Super Mario Bros ou encore Mirror’s Edge.
 
Une difficulté savamment dosée
La marge de progression est plutôt bonne dans l’ensemble, et les niveaux commencent sincèrement à se corser vers la fin de l’aventure, si bien que certains niveaux demanderont plusieurs tentatives infructueuses avant de parvenir héroïquement au bout du stage. Pas de quoi briser sa PSP en morceaux néanmoins, d’autant plus que le système de checkpoints a été intelligemment repensé, et que l’on ne meurt jamais réellement dans le jeu. La maniabilité a été quelque peu revue et l’on ne déplore ainsi presque plus cet effet de flottement qui fait défaut à l’opus Playstation 3.
 
 
Little Big Planet est disponible dès maintenant au tarif moyen de 40 euros
 

Notre verdict

Cet épisode nomade s’avère donc très réussi, surpassant même l’original sur de nombreux points, et devrait permettre aux amateurs de plates-formes de s’amuser pendant quelques bonnes dizaines d’heures, notamment via les fonctionnalités en ligne. Les plus patients et créatifs jetteront eux leur dévolu sur l’éditeur de niveaux ultra complet. On terminera évidemment en précisant qu’il faut posséder une PSP connectée au Playstation Network pour profiter pleinement de l’expérience Little Big Planet, et notamment de son contenu téléchargeable, sans quoi on pourrait vite être amené à le cataloguer injustement au rang de vulgaire jeu de plates-formes sans grande originalité.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *