AppStore : Phill Schiller défend le processus de validation

Après l’abandon de l’AppStore par Joe Hewitt (Facebook) et plusieurs autres développeurs, le processus de validation mis en place par les équipes d’Apple continue de faire parler de lui.

Interrogé à ce sujet par le BusinessWeek, Phill Schiller (vice président marketing d’Apple) explique que 90% des rejets résultent d’erreurs techniques ou de bugs résidant dans le code de l’application, et près des 10% restant correspondent à un contenu inapproprié. Et toujours selon lui, cette sélection  doit avoir lieu car « Quel que soit votre détaillant préféré, il va de soi qu’il se soucie de la qualité des produits qu’il propose. Nous analysons les applications pour être sûr qu’elles fonctionnent conformément à ce à quoi s’attend le consommateur lorsqu’il les télécharge« .

En somme, Phill Schiller rappelle que le processus de validation n’est pas parfait, mais qu’il reste indispensable pour offrir un service digne de ce nom aux utilisateurs.

Vous pouvez retrouver l’interview dans son intégralité sur BusinessWeek.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here