Photo numérique : Panasonic n°1 en volume en France

Photo numérique : Panasonic n°1 en volume en France

Le succès que connaît Panasonic en France depuis plusieurs années ne semble pas vouloir faiblir et la firme fête fièrement sa position de numéro un en volume sur le marché de la photo.

Publié le 7 décembre 2009 - 8:40 par La rédaction

Panasonic n°1 en France en volume
Panasonic annonce fièrement avoir encore de jolies positions en photo dans l’hexagone :
– N°1 du marché français des APN en volume,
tous segments confondus (faute de reflex, moins de valeur est générée par les compacts)
– N°1 sur le segment des APN compacts en
volume et valeur
– N°1 sur le segment des bridges en volume
et valeur

Nouveau venu dans le paysage de la photo
En France, Panasonic joue les trublions sur un marché de la photographie qui a vu son paysage bouleversé durant la révolution numérique avec de nombreux nouveaux entrants, débutants en photo, donc Panasonic. Mais certains nouveaux acteurs comme Panasonic ont vite saisi la recette du succès en France : répondre au plus près aux besoins exprimés par les utilisateurs potentiels. Ainsi, alors que la stabilisation optique était un luxe rare et cher sur les optiques, dès 2004, Panasonic généralisait le système de stabilisation d’image optique mega O.I.S. sur l’intégralité de sa gamme de compacts Lumix.

Publicité

Le Panasonic ZX1 : un 25-200mm stabilisé dans un écrin ultra compact de type bijou.


Des appareils séduisants

Dès lors, Lumix, la marque photo de Panasonic, commençait à gagner ses lettres de noblesse auprès des observateurs professionnels et auprès des distributeurs. Panasonic s’est ensuite attaché à dessiner des appareils bijoux, au format toujours plus compact et a commencé à offrir des appareils à très grande amplitude de longueurs de focales : c’est le succès historique du TZ3 qui alliait un grand angle de 28mm à un téléobjectif de 280mm, le tout dans un format très compact. En 2009, Panasonic double la mise et agrandit encore le range avec un TZ7 qui allie 25mm et 300mm mais offre en plus la vidéo HD 720p. Il aura fallu de longues années aux concurrents, pourtant très à l’écoute du marché, en théorie, pour réagir et proposer des alternatives comme le Canon SX200 IS, mais les produits Panasonic conservent encore une longueur d’avance. Il suffit de voir les efforts de miniaturisation faits avec le ZX1, un 25-200mm dans un compact ultra fin.


Le Panasonic TZ7 : zoom 25-300mm et vidéo HD dans un écrin compact.

Le rôle de la distribution
Mais ce n’est pas tout, il restait à Panasonic un ingrédient à maîtriser afin que la mayonnaise prenne : la distribution. En effet, les excellentes relations entre Panasonic et la Fnac, qui représente pas moins du tiers du marché de la photo en France, ne sont donc pas étrangères au succès du Nippon sur l’hexagone. Pour finir de s’en convaincre, voyons la position de Panasonic hors de nos frontières, aux USA par exemple, où nous avons pu nous rendre compte que la distribution des appareils Panasonic est pour le moins clairsemée et la marque Lumix est parfois inconnue. Nous avons testé trois types de magasins :
– Wall Mart, l’hypermarché : les APN Panasonic sont simplement absents du linéaire de la section photo.
– Best Buy, la grande surface spécialisée électronique grand public : là aussi, les Panasonic sont absent du magasin physique, mais peuvent néanmoins être commandés en ligne.
– Wolf Camera, le magasin photo : ici, quelques références Panasonic figurent au catalogue, mais pas toutes. Ainsi, un des appareils les plus demandés en France, le petit micro 4:3 GF1 avec vidéo 720p, n’est pas vendu. Et ce n’est pas par pénurie puisque cet appareil ne sera simplement pas commercialisé par ce spécialiste de la photo. La raison ? Sans détour, le vendeur nous répond « not enough profit ». (pas de marge suffisante).

Le bon produit, au bon moment, au bon prix, chez les bons distributeurs, avec un soupçon de matraquage publicitaire afin de faire connaître la marque au grand public, une marque, Lumix, parfaitement inconnue il y a 5 ans.

Et l’avenir ? Le micro 4:3

Fidèle à sa volonté farouche de mettre sur le marché des appareils qui répondent aux besoins des clients potentiels, Panasonic a remarqué qu’une grande partie des possesseurs de compacts numériques souhaitent une meilleure qualité d’image et hésitent, sans franchir le pas, à se tourner vers le reflex numérique. Mais leur grande majorité ne concrétise pas le cap du reflex numérique, ici par un encombrement trop important, là par crainte de la complexité (phantasmée) du reflex ou par le côté peu discret des reflex qui peuvent faire penser à un canon à image. C’est là que la monture Micro 4:3 et les appareils hybrides sortis depuis un an environ rentrent en jeu : compacts, équipés de capteurs de reflex et à objectif interchangeable. En France, pour 5 millions d’appareils vendus par an, on ne dénombre que 500 000 reflex. Le gisement d’amateurs intéressés par ce compromis est très important et, parallèlement au développement de sa gamme de compacts classiques, Panasonic mise très gros sur les micro 4:3 comme le GF1, qui symbolise le véritable démarrage du concept après deux autres tentatives, le G1 et le GH1, avec vidéo 1080p pour le GH1, qui sont d’excellents appareils, mais ne tiennent pas les promesses de compacité faites par le format micro 4:3. L’avenir pourrait encore sourire à Panasonic.

Voici le communiqué de presse d’autosatisfaction légitime de Panasonic :

 

Paris, le 4 décembre 2009  En octobre 2009, Lumix de Panasonic obtient ses meilleurs résultats de l’année
sur le marché français des appareils photos numériques tous segments confondus
et bat ses propres records sur le segment des compacts.

– N°1 du marché français des APN en volume,
tous segments confondus*

– N°1 sur le segment des APN compacts en
volume et valeur*

– N°1 sur le segment des bridges en volume
et valeur*

Meilleures performances Lumix de l’année en volume et valeur total
marché

Malgré la croissance limitée du marché français des APN, +5% en volume
et +3% en valeur comparée à octobre 2008, Panasonic remporte 19,6% de part de
marché en volume, tous segments confondus, avec plus 100 000 pièces
vendues sur le mois.* Panasonic reste la marque d’appareils photo préférée des
Français et réalise sa meilleure performance en volume depuis le lancement de
la marque Lumix en France en 2002 !* En valeur, Panasonic s’octroie la
seconde place avec 21,9% de PdM, tandis que le marché global français est porté
par le segment des appareils photo à objectif interchangeable.*

 

« Depuis le lancement de Lumix, Panasonic s’est fixé comme objectif
de proposer des appareils photos à forte valeur ajoutée, dotés d’innovations
exclusives. Le succès rencontré par la série Lumix TZ, APN compacts à zoom
puissant, nous a conforté dans cette stratégie payante »
commente Laurent Roussel Président de Panasonic
France. « Cette année nous poussons le concept encore plus loin avec le
Lumix ZX1. Le premier  boitier ultra compact équipé d’un zoom X8  et
des dernières technologies d’aide à la prise de vue de Panasonic »
.

 

Les compacts Lumix,
plébiscités par les Français

En octobre 2009, les compacts Panasonic sont largement plébiscités par
les Français. Habituée à de bons résultats sur ce segment très prisé des
amateurs de photo, la marque enregistre deux nouveaux records. Elle totalise
21,8% de part de marché en volume et 31,4%.en valeur.*

Pas moins de cinq APN Panasonic figurent dans le classement des dix
meilleures ventes en France. Parmi eux, les très populaires TZ7 et TZ6 qui, en
ventes cumulées, sont de loin les appareils compacts préférés des Français au
mois d’octobre 2009.*

 

Sur le segment des bridges en léger recul, Panasonic conserve sa place
de n°1 avec 37% de part de marché en volume et 40% en valeur, notamment grâce à
des produits tels que le FZ38, un boitier à zoom X18, capable de filmer en vidéo
HD et son Dolby Stéréo Digital.*

 

Le segment des
appareils photo à objectif interchangeable : un marché de conquête en
pleine mutation

Avec la démocratisation de la photo numérique et la multiplication des
réseaux de partage de photos en ligne, le grand public est de plus en plus
demandeur d’appareils photo simples à utiliser mais au potentiel créatif fort.
C’est pour répondre à cette attente que Panasonic propose à travers sa série
Lumix G, un concept révolutionnaire d’appareils photo compacts à objectif
interchangeable basé sur le nouveau format Micro 4/3.

 

« Le futur de la photo se dessine aujourd’hui, avec une forte
demande du grand public pour des appareils photos simples mais qui donnent
envie de créer. Les constructeurs vont devoir en tenir compte et proposer des
solutions innovantes et capables de créer de la valeur. C’est ce que Panasonic
développe déjà avec la série Lumix G
 »
souligne Laurent Roussel.

 

Aboutissement de ce concept, le nouveau Lumix GF1 est un véritable APN
compact, léger et simple à utiliser, qui offre toutes les capacités de création
d’un reflex sans ses inconvénients. Capable de filmer en vidéo HD et complété
par la gamme d’optiques grandissante de Panasonic, le GF1 ouvre le champ des
possibles et repousse les limites des standards existants.

 

Lumix série G, une
gamme unique d’appareils photo unanimement reconnue

Depuis son lancement en septembre 2008, la série Lumix G de Panasonic
est reconnue par les experts pour son innovation, ses performances et son
incroyable potentiel.

 

·        
Mai 2008 : TIPA Award de la « Meilleure
innovation design » pour l’ensemble de la série Lumix G**

·        
Août 2009 : EISA Award du « Meilleur
appareil photo multimédia » pour le GH1***

·        
Novembre 2009 : DIWA Gold Award pour
le GF1****

 

 

*Source GfK
Octobre 2009

 

**La TIPA est une association indépendante qui regroupe plusieurs
titres de presse spécialisés en photo et imagerie, représentant douze pays à
travers l’Europe. Les prix décernés par la TIPA récompensent les produits lauréats
pour leur supériorité en termes de qualité et de performance.

 

***Les EISA Awards sont décernés par la « European Imaging &
Sound Association » fondée en 1982 et regroupant 52 magazines spécialisés
de 18 pays européens. Les journalistes comparent et analysent les résultats de
tests et mesures effectués en laboratoire pour déterminer les lauréats.

 

****La Digital Imaging
Websites Association (DIWA) est une association en plein développement qui
regroupe des sites Internet d’information indépendants, spécialistes de l’image
numérique. La DIWA bénéficie du talent et de l’expertise collectifs de ses
membres qui lui permettent de décerner des prix, gages de confiance pour les
consommateurs et sources de valeur pour les industriels. La DIWA attribue des médailles
de bronze, d’argent et d’or à chaque catégorie de produits concernée.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *