Après les Beatles, place aux Lego
Ces dernières années ont été le théâtre d’une prolifération des jeux musicaux, une tendance lancée il y a maintenant quelques années par l’excellent Guitar Hero sur Playstation 2, dont on a découvert par la suite de nombreuses déclinaisons, excellentes pour certaines comme Rock Band et DJ Hero, et un peu moins pour d’autres avec Ultimate Band, ou encore Rock Revolution. Cette fin d’année 2009 marque donc une nouvelle étape dans le jeu musical, avec une approche de moins en moins élitiste en ce qui concerne la tracklist, en témoigne le dernier Band Hero, mettant davantage l’accent sur la convivialité, et donc des titres plus grand public, au grand dam des amateurs de riffs puissants et de solos interminables. Et c’est dans cette lignée de jeux dits « grand public » que s’inscrit évidemment ce Lego Rock Band.
 
 
 
Un jeu à se partager en famille ou entre amis
 
Un titre 100% orienté pop rock qui ne plaira pas à tout le monde
Vendu seul, et compatible avec la grande majorité des instruments de Guitar Hero et Rock Band, Lego Rock Band reprend donc le gameplay de Rock Band 2, une jouabilité précise et efficace, qui demande toujours au joueur de valider la note (représentée par des briques de couleurs) dès que celle-ci arrive au bas du tapis défilant. Le jeu est jouable jusqu’à 4 joueurs en simultané, et chacun peut à loisir endosser le rôle de guitariste, de chanteur, de bassiste ou encore de batteur. Inutile de préciser qu’il faut bénéficier d’un espace relativement conséquent pour s’adonner sans peine aux joies du multijoueur. Cet opus propose une playlist de 45 morceaux, orientés pop rock pour la plupart, avec de grands noms tels que Bon Jovi, Queen, Iggy Pop, The Police, mais aussi Blink-182, Good Charlotte, Sum 41 ou encore Elton John, Europe, KT Tunstall, Jackson 5 et Pink. Bref, un éclectisme musical qui devrait ravir les familles, mais qui laissera perplexe bon nombre de joueurs, plus friands de metal, hard rock, blues et autres genres plus fun à jouer, il faut bien l’admettre.
 
 
 
Une interface relativement similaire à celle de Rock Band 2, les briques Lego en plus
 
Quelques bonnes surprises toutefois
Néanmoins, Lego Rock Band se laisse jouer, et même si certains titres n’ont absolument aucune espèce d’intérêt dans leur découpage (Rooftops de Lostprophets ou We will rock you de Queen notamment), d’autres nous offrent quelques très agréables séquences de jeu, comme The Final Countdown, Ghostbusters, Two Princes ou Walking on Sunshine. L’habillage général de cet opus est une vraie réussite, et l’humour Lego (déjà vu dans Lego Star Wars ou Lego Indiana Jones) fait une fois de plus son petit effet, avec de très bonnes petites cut-scenes dans le mode Carrière, et la présence de vraies stars  « Legotifiées » comme Queen, Iggy Pop ou David Bowie. Les temps de chargement sont plutôt corrects dans l’ensemble, mais assez nombreux, tandis que l’interface générale regorge de petits plus à débloquer pour personnaliser son hangar, ou bien son avatar Lego. De plus, les fans retrouveront avec un certain émoi de nombreuses références à la marque Lego, au niveau des personnages ou des véhicules, sans compter les amusantes anecdotes distillées à l’occasion des différents écrans de chargement.
 
 
 Oui oui, il s’agit bien de la bande à Freddie Mercury en version Lego
 
Un contenu bien maigrichon
Côté modes de jeux, Lego Rock Band fait malheureusement le strict minimum, avec un mode Carrière qui permet de débloquer tout un tas de bonus et de participer à quelques excellentes phases de jeu comme une chasse aux fantômes originale où la destruction d’un immeuble à la force de nos guitares (de nouveaux défis Rock Power), et un mode Jeu libre, qui, comme son nom l’indique, permet de jouer n’importe quelle chanson avec les paramètres de son choix. Pas de mode en ligne donc, contrairement à tous ses concurrents. La durée de vie en pâtit forcément, d’autant plus que la playlist ne compte que 45 chansons, là où l’on en dénombre parfois un peu moins de cent chez les autres représentants du genre. Bien sûr, s’il est possible de faire le mode Carrière en ligne droite, il faut également penser à remplir les objectifs secondaires, mais la maigre tracklist fait que l’on retombe bien souvent sur des chansons maintes fois jouées et rejouées. Dommage.
 
 
 
Iggy Pop est également de la fête
Un titre grand public et fun à plusieurs
Soyons clairs, ce Lego Rock Band n’est pas un grand représentant du genre musical sur consoles, mais les Lego apportent toutefois une touche de charme et d’humour, et cet opus se démarque à sa façon quelque peu de la concurrence. De plus, sa playlist populaire, bien qu’un peu maigrelette, en fait un jeu de rythme grand public, plutôt simple d’accès (avec un nouveau mode Super Facile) et surtout terriblement fun à plusieurs. Un titre suspect au premier abord, mais qui parvient néanmoins à mêler deux univers pourtant diamétralement opposés avec brio et qui ravira les non initiés désireux de se lancer dans l’aventure musico-ludique sans se prendre la tête, tandis que les professionnels du genre passeront évidemment leur chemin. On notera au passage l’effort consenti par l’éditeur pour proposer son jeu à un tarif plus abordable que la moyenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here