Un lecteur Blu-Ray dopé au Cell
Un peu plus de deux ans après sa sortie en France, la Playstation 3 reste une machine à l’architecture complexe, mais qui dispose d’excellentes performances, avec notamment son processeur Cell, dont la puissance ne demande qu’à être exploitée à son maximum (voir TV Cell Regza X51), son lecteur Blu-Ray et sa future compatibilité 3D.
 
 
Calcul du prix de revient d’une Playstation 3, effectué par iSuppli
 
La Playstation 3 toujours vendue à perte
Au début de l’ère Playstation 3, le coût de revient de la machine était estimé à 805 dollars lorsqu’elle était vendue 599 dollars en boutiques. Une perte évidente, mais surtout un prix bien trop élevé à l’époque pour le grand public, qui a massivement boudé la console de Sony. Quelques mois plus tard, quand la console a été repositionnée à 399 dollars, la firme nippone ne perdait alors plus que 50 dollars par machines vendues. Aujourd’hui, avec la sortie récente de la Playstation 3 remodelée dite « slim », proposée à 299 dollars, la société ne perdrait plus que 37 dollars par PS3 Slim vendue. Pour rappel, la nouvelle Playstation 3 est une console de taille réduite, avec une architecture interne quelque peu revue et des composants désormais moins chers à produire. Certes, le manque à gagner pour Sony est évident, et la firme affiche depuis maintenant quelques temps des résultats financiers négatifs, mais espère néanmoins que le parc installé permettra de rapidement engranger de précieux bénéfices, pas forcément sur la vente des consoles, mais plutôt sur les jeux, les royalties et autres périphériques (Dual Shock 3, télécommandes Blu-Ray, Playstation Eye…). A noter que dans une interview accordée au quotidien Nikkei, Masayuki Chatani, directeur des technologies et de la stratégie chez SCE a indiqué que Sony s’est un temps intéressé aux disques SSD et au stockage réseau pour la Playstation 3.
La Playstation 3 Slim, proposée à partir de 299 euros
Seul Nintendo ne connaît pas la crise ?
Une vente à perte que ne connaît pas une firme comme Nintendo puisque le prix de revient de sa Wii, dont le tarif a été ramené à 199 euros il y a quelques semaines, était estimé à seulement 109 euros il y a déjà quelques mois. Les différents coûts de revient ne concernent que la fabrication de la console en elle-même, sans considérer les frais annexes (marketing…).
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here