Hasselblad Phocus 2 : le développement RAW avec corrections automatiques

Hasselblad Phocus 2 : le développement RAW avec corrections automatiques

Le logiciel de traitement d’image signé Hasselblad, Phocus, vient de sortir en version 2 : nouvelle interface, suppression du moiré dans le fichier RAW et correction automatique des défauts optiques.

Publié le 16 décembre 2009 - 15:40 par La rédaction

Phocus 2 : nouvelle interface
C’est en premier lieu l’interface de Phocus qui a été revue dans la version 2 du soft permettant, selon son éditeur, un apprentissage plus rapide de l’utilisation de l’application. Mieux maîtrisé, Phocus 2 sera aussi mieux exploité, donnant de meilleurs résultats. Il suffirait, toujours selon son géniteur, 15 minutes seulement pour se familiariser avec Phocus. D’emblée, à l’ouverture de Phocus 2, le logiciel vous demande de choisir entre l’interface complète ou l’interface allégée, n’offrant qu’une sélection des outils vitaux. Une nouvelle loupe est disponible via le navigateur.

Publicité

Vélocité et corrections automatisées
Interface revue, mais vélocité améliorée également pour Phocus 2. La mise à jour tire parti des avantages offerts par les optiques Hasselblad et les informations qu’elles transmettent lors de la prise de vue afin d’améliorer l’image de manière logicielle, mais customisée : Phocus 2 utilise ces informations pour corriger, tout seul, les aberrations chromatiques, les distorsions et le vignettage. De même, la solution HNCS (Hasselblad Natural Color Solution) permet d’obtenir des couleurs plus fidèles à la réalité. Enfin, le moirage est supprimé directement sur les fichiers bruts, tout en préservant les détails. Phocus 2 permet la récupération des hautes lumières et l’éclaircissement des zones sombres, et le résultat final peut être contrôlé sur un histogramme représentant la répartition par EV, une manière plus « photo » de représenter l’exposition de la photo.


Pratique, la loupe accessible depuis le navigateur.

 Compatible Snow Leopard, Phocus 2 est déjà disponible au téléchargement sur le site d’Hasselblad.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *