Free Mobile sera le 4e opérateur mobile 3G : quoi de neuf pour les usagers

Free Mobile sera le 4e opérateur mobile 3G : quoi de neuf pour les usagers

L’Arcep annonce ce matin que Free Mobile, filiale d’Iliad, a été retenu pour devenir le quatrième opérateur mobile 3G en France.

Publié le 18 décembre 2009 - 9:09 par La rédaction

Unique candidat en lice dans le cadre de cet appel d’offres datant de l’été dernier, Free Mobile devient donc officiellement le 4e opérateur mobile 3G français, une licence estimée à 240 millions d’euros.
 
 
Des premières offres au plus tard début 2012
Free Mobile s’engage donc à ouvrir son réseau mobile dans moins de deux ans, en prenant le soin de couvrir 25% de la population. Free s’engage à couvrir 90% de la population d’ici huit ans, et à proposer des offres plus simples, moins chères et plus innovantes. Avec le déploiement réseau, les frais totaux représentent un investissement évalué à un milliard
d’euros. Pour l’Arcep :  »
L’arrivée de ce nouvel acteur devrait avoir un effet
favorable sur la dynamique du marché de la téléphonie mobile, et, plus
généralement, devrait être un facteur positif pour le développement des
services de communications électroniques. Free Mobile envisage de proposer au consommateur des offres claires et innovantes à des tarifs compétitifs, de nature notamment à faciliter l’accès à l’Internet mobile. »
 
Le trublion du net veut chambouler le monde de la téléphonie mobile
Dans un avenir proche, le marché devrait donc se trouver quelque peu bouleversé par l’arrivée de Free Mobile, comme il avait chamboulé le monde d’internet avec sa célèbre Freebox et ses offres au prix renversant. Le fondateur de Free, Xavier Niel, compte bien jouer à nouveau ce rôle de trublion, sur le marché de la téléphonie mobile, et faire trembler les trois géants : SFR, Orange et Bouygues. Toutefois, les premières offres mobiles Free ne verront pas le jour avant 2011, des offres qui seront en premier lieu effectuées avec l’aide d’un autre opérateur, via un accord d’itinérance, pour combler les zones blanches temporaires. On attend maintenant que Free Mobile se fende d’un communiqué officiel pour annoncer de manière claire ses plans quant à son arrivée sur le marché de la téléphonie mobile.
Advertisements

Ailleurs sur le web