Grâce à ce que Casio appelle « Direct On Function », le QV-R62 est prêt à photographier quasiment dès l’allumage et le temps de latence au déclenchement n’est que de 0.01 seconde ce qui est totalemement imperceptible. Ces lenteurs ont souvent été la cause de déception des pioniers du numérique.
 
Le Casio est équipé d’un écran de 2″ à technologie TFT ce qui est confortable, mais devenu la norme. Les appareils les mieux dotés de ce côté là visent plutôt des écrans de 2.5″ (cf Sony). Mais 2″ de diagonale est déjà un bon point pour le QV-R62.
 
 
La fonction Macro du Casio permet de s’approcher à 10 cm du sujet et se débraye automatiquement si, sans enlever la fonction macro, vous décidez de viser plus loin. Comme tous les Casio, le QV-R62 propose la fonction Bestshot qui sont en fait 23 programmes résultats vous permettant d’adapter les paramètres de prise de vue aux conditions : portrait, plage, feux d’artifice, etc… Un petit guide vous indiquera quelle résolution utiliser en fonction de la taille de tirage que vous voulez. C’est très intelligent car il ne sert à rien de photographier en 6 mégapixels pour faire un tirage 10×15 cm… à moins de vouloir garder un matelas de pixels pour recadrer ses photos et conserver une qualité optimale. Mais le QV-R62 vous prendra également par la main et, grâce à la fonction Aide, vous éclairera sur ses fonctions vidéo, retardateur, macro etc…
 

Côté accus, vous devrez utiliser des accus au format AA. Doté d’une mémoire de secours toute symbolique (9.7 Mo, soit 3 photos à pleine résolution), le Casio stocke vos photos sur des SD/MMC, format économique et de petite taille. Assez compact, le QV-R62 n’affiche que 168 grammes sur la balance et mesure 88x60x33 mm. Encore un peu de patience pour vous procurer ce 6 mégapixels, certainement le moins cher du marché, puisqu’il sera disponible en Janvier 2005.

 
PARTAGER
Article précédentNokia 3360 : 3G et APN mégapixel
Article suivantTest du Olympus µ-mini

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here