Photos panoramiques 20 et 26 gigapixels : Dresden vs Paris, 2 visions

Photos panoramiques 20 et 26 gigapixels : Dresden vs Paris, 2 visions

Deux projets photographiques nous envoient dans les hautes sphères de la résolution extrême avec un panoramique de 26 gigapixels de la ville de Dresden et un projet franco-français d’un 360° de Paris. Focus sur 2 projets fous.

Publié le 23 décembre 2009 - 9:46 par La rédaction

Dresden en 26 Gigapixels : record battu
C’est une photo panoramique par assemblage de 26 mégapixels, de la ville allemande de Dresden, qui vient de battre le record de la photo détenant la plus grande résolution au monde. Depuis le toit de la maison de la presse (« Haus der Presse »), l’équipe a pris une série de 1665 photos avec le reflex full frame 18 mégapixels Canon EOS 5D MKII doté d’un téléobjectif 400mm. Un robot photographique s’est chargé de la prise de vue qui a nécessité tout de même, vu le nombre élevé de photos, près de 3 heures de temps. Quant à l’assemblage informatique, il a requis 94 heures de calculs pour les 16 processeurs utilisés totalisant une mémoire cache totale de 48 Go. Sur le site www.gigapixels-dresden.com, on peut d’ailleurs s’amuser à naviguer et zoomer dans la photo pour visualiser les heures différentes sur les horloges des clochers qui ornent ce panorama très haute résolution. Quelques vignettes nous permettent de zoomer directement sur un détail ou un point d’intérêt : il n’y a alors plus qu’à laisser la photo panoramique zoomer et rafraichir les détails à l’image d’un Google Earth.

Paris en 20 gigapixels avec Arnaud Frich et Kolor
La ville de Dresden est assez quelconque, au mieux…. Alors, tant qu’à faire une photo démente et allouer des moyens à un projet technique aussi ambitieux, viser la plus belle ville du monde serait aussi une bonne idée. Et bien c’est chose faite puisqu’une équipe constituée d’Arnaud Frich, notre spécialiste français de la photo panoramique, de Kolor, l’éditeur du logiciel de référence de photo par assemblage ( Autopano ), et d’Intel qui a prêté la puissance de calcul au projet « technique et artistique » comme le précise le site paris-20-gigapixels.com qui nous tient informés de l’avancé du cliché panoramique par assemblage de la ville-musée. Ainsi, après la prise de vue réalisée le 8 septembre dernier par Arnaud Frich, le panoramiste professionnel s’est attaché à développer ses fichiers RAW. A l’heure actuelle, la photo est entre les mains de l’équipe d’Autopano

Publicité
, l’éditeur Kolor, qui s’occupe de l’assemblage en partenariat avec Intel puisque le projet repose sur des serveurs Intel 2600 R à processeurs Intel Xeon 5500. Le fichier résultant devrait faire 20 gigapixels et contient plus d’informations que celui de la ville de Desden qui est constitué de beaucoup de ciel. Il restait ensuite à valider l’assemblage, l’éditer (ce qui est fait) et à créer le site web qui permettra au public d’explorer cette photo 360°. On apprend ainsi qu’il aura fallu une année d’attente pour que tous les participants soient prêts et que la météo soit favorable, le tout, c’est bien là la clé, accompagné d’une belle lumière. Nous devrions très bientôt pouvoir admirer le panoramique 20 gigapixels de Paris… peut-être pas le plus haute résolution (record battu par Dresden), mais certainement le plus beau ! (quand journalisme et chauvinisme ….)

 
Prise depuis St Sulpice, la photo panoramique française aura nécessité plus de 2000 photos…. du Canon EOS 1Ds MKIII. Et si, piquée au vif par le projet Dersden, le panoramique de Paris dépassait les 26 gigapixels au final ?
 



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *