Internet 3G : Orange au tribunal pour publicité mensongère

Internet 3G : Orange au tribunal pour publicité mensongère

Un des clients Orange ayant reçu une facture démesurée après
avoir contracté une offre 3G illimitée à décidé de porter l’affaire en justice
et accuse l’opérateur de publicité mensongère.

Publié le 23 décembre 2009 - 14:49 par La rédaction





Une plainte pour publicité mensongère contre Orange
Parmi les factures astronomiques qui ont surpris les utilisateurs des clés 3G
Orange il y a quelques semaines (Les offres 3G Orange créent la polémique), celle
datant du mois de mai 2009 atteint la somme de 159 000 euros. Selon le concerné,
après quelques mois de tractation, lorsqu’il les médias ont été évoqués, Orange aurait
fini par lui proposer deux avoirs d’un total équivalent à celui de la facture. « Moi
je souhaite un remboursement et un dédommagement » explique-t-il en mentionnant
les frais bancaires relatifs au rejet du prélèvement. C’est pourquoi ce médecin
urgentiste, âgé de 47 ans, a décidé de porter l’affaire en justice en portant
plainte contre Orange pour publicité mensongère.

Publicité

Les offres 3G illimité Orange pointées du doit
Cet ancien abonné Orange a donc déposé le 21 décembre une plainte auprès du tribunal
de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Il regrette le fait qu’Orange ne lui aurait « jamais
expliqué que le forfait illimité ne concernait que le temps passé, mais pas le
volume utilisé, limité à 1 Gigaoctet (Go) par mois ». En effet, les offres
Internet Illimité 3G d’Orange étaient simplement illimitées dans le temps, mais
pas dans le volume d’échange de données. C’est en partie la raison pour
laquelle quelques utilisateurs se sont retrouvés avec un dépassement important
de cette limite et donc une facture importante.
« (Il) faut donc qu’Orange cesse tout simplement d’utiliser des termes qui
consistent à tromper les clients en oubliant de les informer ou en les
informant mal. […] En pratique, c’est juste une clé pour accéder au
réseau, pour consulter ses mails et accéder à internet de manière très limitée »
conclue le plaignant.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *