Lecteurs Blu-Ray : le bilan 2009 en France

Lecteurs Blu-Ray : le bilan 2009 en France

Une récente étude menée par GFK démontre que les ventes de lecteurs Blu-Ray (hors Playstation 3) ont toujours du mal à décoller en France.

Publié le 24 décembre 2009 - 9:40 par La rédaction

La platine de salon en baisse
Selon GFK, il se serait vendu pas moins de 115 millions de lecteurs DVD dans le monde en 2009, un marché qui régresse encore un peu pour la seconde année consécutive avec cette fois 7% de moins par rapport à 2008.
 
Le Blu-Ray en hausse, mais qui peine encore à percer
Néanmoins, les lecteurs Blu-Ray permettent au secteur de conserver un chiffre d’affaires correct, puisque ce dernier s’élève à 15 milliards de dollars en 2009, soit une baisse de 2% seulement par rapport à 2008. Concernant la France, il se serait vendu quelque 280 000 lecteurs Blu-Ray en 2009, ce qui représente 10% des ventes de lecteurs de salon, là où la moyenne mondiale est de 12%. Les marchés japonais et américain sont évidemment les plus porteurs avec un peu moins de 45% des ventes au Japon et 25% aux Etats-Unis. Toutefois, selon GFK, les ventes de lecteurs Blu-Ray sont en hausse de 133% en France, et 144% au niveau mondial.
 
La Playstation 3, ambassadrice du support Blu-Ray
Reste néanmoins que le support Blu-Ray dispose d’une alliée de taille avec la Playstation 3. En effet, la console de Sony, qui vient tout juste de dépasser les deux millions d’unités vendues en France, constitue un excellent lecteur Blu-Ray, couplé à une console de jeux nouvelle génération dotée de dizaines d’applications multimédias (lecture Divx, diaporama photos, lecteur MP3 de salon, VOD, VidZone, passerelle multimédia, connectivité PSP, jeu en réseau gratuit…), et est désormais disponible contre 299 euros. De plus, la Playstation 3 constitue le premier lecteur Blu-Ray compatible avec la norme 3D Blu-Ray annoncée tout récemment.
 
Avec un prix désormais accessible, une base de jeux conséquente et des fonctionnalités sans cesse mises à jour par Sony, il semble évident que les consommateurs, désireux de se lancer dans l’aventure Blu-Ray, opteront pour cette dernière (qui dispose également d’un disque dur 120 Go), au détriment des platines de salon classiques. Côté consommables, le ratio de ventes Blu-Ray/DVD d’un même film tourne toujours largement à l’avantage de ce dernier, même si certains titres, comme Batman : Le Chevalier Noir, réalisent tout de même 30% de leur chiffre d’affaires avec les ventes de Blu-Ray.

Advertisements

Ailleurs sur le web