Ultraportable Sony Vaio TX3 disponible en Juillet

Ultraportable Sony Vaio TX3 disponible en Juillet

A peine annoncé, le Sony Vaio TX3, dernier ultraportable de chez Sony, est déjà diponible en précommande livrable mi-juillet sur le site Sonystyle. Malgré le peu de nouveautés par rapport au Vaio TX2, le tarif du TX3 est assez fortement augmenté puisqu’il est disponible dans sa version HP (512 Mo de RAM et chassis magnesium) à 1999 euros TTC et à 2499 euros TTC dans sa version XP bénéficiant de la finition carbone et d’un giga de RAM en plus des 512 Mo intégrés.

Publié le 22 juin 2006 - 0:00 par La rédaction

Sony TX3 – Evolution du TX2
 Sans être une révolution, il fait une mise à jour de cet ultraportable coqueluche des photographes numériques nomades, comme les photoreporters par exemple. Le Sony TX3 offrira un processeur Intel Core Solo U1400 cadencé à 1,2 Ghz ou un Intel Celeron M. Il est vrai que la tendance actuelle est plutôt à l’adoption de processeur Dual Core, y compris dans des ultraportables. Mais Sony, avec ce « Core Solo » a certainement privilégié la portabilité. En effet, dans sa version Core Solo, son autonomie record devrait atteindre les 10h. Il bénéficie d’un écran 11,1″ à LED ce qui a pour avantage de moins tirer sur la batterie et d’affiner un peu plus sa silhouette. Il ne pèse d’ailleurs que 1,2 kg pour 227x195x21 mm.
 
Sony Vaio TX3 – Tuner TV, lecteur de carte BT et Wifi
Côté stockage, le disque dur sera disponible jusqu’à 80 Go, on aurait bien aimé le voir sortir en 100 ou 120 Go toutefois. Sa RAM ira de 512 Mo à 1,5 Go selon les versions. Parmi les nouveaux raffinements de ce Vaio TX3, citons entre autres le lecteur de carte intégré 3en1 ou le tuner télé numérique. Naturellement il est à la fois Blutooth et Wifi et son emplacement PCMCIA type II pourra accueillir vos cartes 3G pour surfer en haut débit de partout. Pour un ultra portable avec processeur double coeur chez Sony, il faudra repasser une autre fois.
 
Comparez les prix du Sony Vaio TX2 toujours disponible.
Advertisements

Ailleurs sur le web