Il semble qu’Amazon a senti la menace poindre, et annonce aujourd’hui la disponibilité dans plus de 100 pays de la version évoluée de la liseuse Kindle.
 
Le Kindle DX s’exporte
Le Kindle DX dispose en effet d’un écran 2,5 fois supérieur à celui du Kindle 6″ qui affiche 16 niveaux de gris, proposant ainsi un espace de lecture confortable au graphisme riche. Le Kindle DX est également pourvu de 3,3 Go d’espace de stockage (l’équivalent de 3000 ouvrages environ) contre 2Go pour le Kindle classique. Compatible Word et PDF, l’Ebook dispose également d’une connexion 3G pour télécharger sans fil les contenus proposés par Amazon. A ce titre, le Kindle Store propose environ 300 000 ouvrages, mais la très grande majorité d’entre eux (pour ne pas dire la totalité) sont en anglais, et ne disposent donc que de très peu d’intérêt pour les lecteurs français. Des journaux comme Le Monde ou Les Echos sont néanmoins disponibles. Le Kindle DX est déjà disponible en précommande ici contre 489 dollars, et les premiers exemplaires seront expédiés à partir du 19 janvier.
 
Une concurrence féroce à venir ?
Concernant le Kindle d’Amazon, il est intéressant de rappeler que le marché du livre électronique a connu un bond significatif le jour de Noël, puisque pour la première fois, les ventes de livres numériques ont dépassé les ventes de livres au format papier. En lançant son Kindle DX hors des Etats-Unis, Amazon espère sans doute prendre un peu d’avance face à une concurrence qui devrait s’affirmer dans les toutes prochaines heures à l’occasion du CES de Las Vegas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here