Microsoft Bing, vers une protection de la vie privée sur internet

Microsoft Bing, vers une protection de la vie privée sur internet

Microsoft annonce officiellement que son moteur de recherche Bing s’engage à supprimer les données des utilisateurs au bout de six mois, visant ainsi à rassurer les usagers concernant la conservation de données informatiques privées.

Publié le 20 janvier 2010 - 11:04 par La rédaction

Les CNIL européennes commencent peu à peu à se faire entendre, et après Google qui a réduit le délai de conservation des données de 18 à 9 mois, voilà que Microsoft, par l’intermédiaire de Bing, va plus loin, en annonçant une collecte d’une durée maximale de 6 mois.
 
 
 
Bing limite le stockage des données privées à 6 mois
Microsoft continue donc d’empiéter sur le terrain de Google, et annonce non seulement que les données personnelles seront supprimées de Bing au bout de 6 mois, mais accuse également Google de conserver une partie de ces données au-delà des 9 mois annoncés, sans limites de durée cette fois, et qui permettrait à Google de reconstituer une adresse IP. Une affirmation aussitôt démentie par Google qui assure respecter au mieux la vie privée des internautes. « En 2007, nous avons été les premiers à passer à 18 mois pour la conservation des données, alors qu’il n’y avait aucune limite auparavant. Puis nous sommes passés à 9 mois, car nous estimons qu’il s’agit là du meilleur équilibre entre la qualité de services, la protection de nos systèmes et la protection des données personnelles. Dès que les technologies permettront de garantir l’efficacité du système et sa sécurité, en réduisant la durée de conservation des données, nous le ferons« , a expliqué une porte-parole de Google au site Lepoint.fr.
 
Advertisements

Ailleurs sur le web