« L’industrie de la photo n’est pas condamnée à subir les assauts de la téléphonie, de l’électronique, de l’informatique ou de la bureautique sans réagir ! Nous voulons prouver que notre expertise sur les technologies d’imagerie numérique nous porte vers ces territoires et nous permet aujourd’hui de proposer des solutions telles que le Easy Imaging System. » Explique Didier Quilain, Président du Directoire Olympus France.  

Aujourd’hui OLYMPUS présente deux nouveaux produits originaux, le m:robe et le Easy Imaging System, qui illustrent parfaitement la stratégie du groupe en matière de numérique : une approche globale des potentialités du numérique au delà de la simple image.

Le m:robe intègre les technologies d’un lecteur Mp3 et de la photographie numérique dans un même appareil. Le Easy Imaging System est un pack comprenant un appareil photo, une imprimante, un disque dur externe, et prochainement, un graveur de DVD.

Le m:robe, c’est en quelques sortes la puissance de la musique alliée au pouvoir des images, un design épuré et un écran tactile Ce baladeur numérique associant les fonctions d’un appareil photo et d’un lecteur musical sera proposé en deux modèles. Le MR 100* sera doté d’une capacité de 5 Gigaoctets capable de contenir environ 1 200 chansons. Le MR 500* sera doté d’un disque dur de 20 Gigaoctets (environ 5000 chansons). Il sera de plus équipé d’un appareil photo numérique de résolution 1,22 megapixel.   Lancement mondial : premier trimestre 2005

Le Easy Imaging System servira à photographier, imprimer, archiver et partager. Facile à utiliser et ultra compact, le Easy Imaging System met à disposition de l’utilisateur tout ce dont il a besoin pour assouvir sa passion de la photographie numérique : appareil photo, imprimante, disque dur et, bientôt, graveur de DVD. Grâce à ses dimensions compactes, il peut être utilisé chez soi ou en déplacement.   Lancement mondial : premier trimestre 2005

PARTAGER
Article précédentTest du Olympus µ-mini
Article suivantRicoh présente son nouveau Caplio R1V

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here