Tablette Mac : et surgit l'iPad

Tablette Mac : et surgit l’iPad

C’est enfin officiel, la tablette Apple existe, Steve Jobs la tient dans ses mains : ce sera l’iPad. 680 grammes sur la balance et à l’intérieur, YouTube HD, application photo, iCal, Itunes Store… Découvrez l’iPad.

Publié le 27 janvier 2010 - 19:25 par La rédaction

Et surgit l’iPad !
Après un court discours d’introduction qui fleurait bon l’officialisation de la tablette Mac lors duquel Steve Jobs constatait que jusqu’à ce soir, il y avait un « gap » entre les ordinateurs portables et les mobiles et qu’un appareil hybride destiné à surfer sur le net, écouter de la musique ou regarder photos et vidéos n’existait pas encore, il officialise l’iPad, la tablette Apple tant attendue.

Les développeurs vont pouvoir travailler sur les applications iPad : son kit de développement est disponible dès à présent.

iTunes, Safari mobile version XL, iTunes Store…
Son interface est entièrement tactile, mais elle utilise un système de menu. iTunes, lecteur YouTube HD, Safari Mobile XL… l’offre logicielle évoque à elle seule tout ce que pourra faire cette iPad. 

iTunes adopte une interface spécifique à l’iPad. Naturellement, l’iTunes Store est intégré et de son côté, l’application photo de l’iPad reprend l’organisation et le style d’iPhoto. Cette tablette est décidément plus proche de l’ordinateur portable que de l’iPhone. iCal est aussi de la partie.

Courrier électronique sur iPad

Démo de l’application de courrier électronique. L’interface semble nouvelle, avec les messages à gauche et leur contenu à droite. Le clavier virtuel de l’iPäd permet, comme le montre Steve Jobs lors de sa Keynote qu’on peut l’utiliser non pas avec ses pouces comme sur un iPhone mais avec ses deux mains, à la manière d’un clavier physique.

L’iPad pourra immédiatement faire tourner les iApp des iPhone, soit en affichage réduit soit en plein écran en doublant la taille des pixels.

Tout savoir de la Keynote en direct sur notre « Keynote Live Zone Numérique« .

La presse sur l’iPad avec iBook : Amazon et son Kindle dans le viseur
C’est bien ce que nous pressentions : l’iPad peut servir de superKindle, de lecteur d’ebooks mais avec un confort maintes fois supérieur aux solutions actuelles d’Amazon ou de Sony en attendant le lecteur de Barnes & Nobles. Le New York Times confirme avoir développé une application pour permettre la lecture du titre US sur l’ipad avec un confort proche de la formule papier. L’application de lecture des livre sera iBook et on pourra acheter les livres électroniques sur un Itunes Store dévoué aux livres : l’iBook Store. En profitant de cette technologie, les éditeurs pourront insérer des vidéos à leurs ouvrages : convergence….


Wi-Fi et BlueTooth, l’Apple iPad sera aussi 3G (une version sans 3G sera aussi disponible) mais désimlockée ce qui soulagera ceux qui craignaient que la vente de l’iPad soit assortie d’un abonnement chez un opérateur mobile.

L’iPad côté technique
iPapy nous la vend pour une autonomie de 10 heures, intéressant ! L’iPad embarque un processeur Apple A4 1Ghz et sera disponible en trois capacités : 16, 32 ou 64 Go. Elle est Wifi, Bluetooth, et fait boussole. L’iPad possède des prises écouteurs, microphone, et une fiche pour un dock. Son écran (IPS) de 9,7″ offre un erésolutin de 1024 x 768 pixels soit 132 pixels par pouces. Elle mesure et 1,27 centimètre d’épaisseur et ne pèse que 680 grammes. (730 grammes pour le modèle 3G)

Tout savoir de la Keynote en direct sur notre « Keynote Live Zone Numérique« .

L’iPad, outil de productivité
C’est aussi officiel… il se le murmurait depuis pas mal de temps : iWork, la suite bureautique-créative d’Apple est portée sur la tablette Mac. ON retrouve Keynote, Pages et Numbers, les 3 éléments de la suite, remastérisés pour offrir une utilisation optimale sur l’iPad. C’est la version de Keynote de la suite iWork ’10 pour iPad qui bénéficiera le plus des capacités multitouch de l’écran 9,7″ de l’iPad. Rappelons que Keynote est le pendant Apple de Powerpoint et  ce logiciel, assez méconnu, peut générer des présentations et des diaporamas multimédias spectaculaires très facilement. En plus, l’iPad pourra se connecter à un vidéoprojecteur. Sous Numbers ’10, on peut créer une feuille de calcul sans souris ni clavier. Un gros pavé numérique virtuel facilite la saisie des montants tout comme un champ pour l’écriture des formules de calculs. Les applications de iWork version iPad seront vendues 9,99$ chacune seulement.

Synchronisation et connectivité 3G

La synchronisation de ce la tablette Apple se fera par USB avec votre ordinateur, comme pour les iphones ou iPods et côté connectivité, l’iPad est bien lotie (mais dirons-nous « un » ou « une » iPad ?….):
– Wi-Fi b/g/n
– BlueTooth 2.1 + EDR
– 3G : au choix, avec ou sans, mais ceux qui auront la 3G intégrée seront desimlockés, utilisables avec n’importe quel opérateur et utilisent une micro-SIM. Aux USA , il y aura des formules d’abonnement avec AT&T : 250 Mo par mois à 14,99$, ou de l’illimitée pour 29,99$.


Parmi les accessoires en vente avec l’iPad, ce petit clavier aluminium.

Apple vient de confirmer les prix et la disponibilité de la tablette Mac et surprise, elle est bien moins chère que prévu !

Advertisements

Ailleurs sur le web