MX vs ATV Reflex, pour les amateurs d'off-road uniquement ?

MX vs ATV Reflex, pour les amateurs d’off-road uniquement ?

THQ et Rainbow Studios nous livrent une nouvelle copie de leur célèbre licence MX vs ATV avec cet opus estampillé Reflex qui va demander beaucoup de dextérité aux joueurs, de par son gameplay usant des deux sticks analogiques. Tous les détails et notre verdict complet dans la suite.

Publié le 17 février 2010 - 11:35 par La rédaction

MX vs ATV, le retour en HD
Après un opus sous-titré Extrême Limite qui n’aura pas vraiment convaincu les joueurs, THQ et Rainbow Studios récidivent aujourd’hui avec ce MX vs ATV Reflex, qui propose encore et toujours une expérience off-road intense et bien boueuse, mettant en scène différents bolides, dont des motocross et des quads bien sûr, mais aussi des buggys ou des pick-up. Un authentique melting pot mécanique qui augure donc quelques belles courses acharnées, avec notamment la mise en place d’un tout nouveau type de gameplay, baptisé « Reflex » qui permet donc de contrôler non seulement le guidon de son engin avec le stick analogique gauche, mais aussi le poids de son pilote par l’intermédiaire du stick analogique droit. Un gameplay pas forcément évident à prendre en main de prime abord, mais qui se révèle malgré tout relativement efficace, et surtout très original.
 
 
 
Un gameplay à deux sticks déroutant, mais original
En effet, contrairement à la majorité des titres du même genre, MX vs ATV Reflex se pare d’un gameplay assez singulier, qui rebutera sans doute les joueurs les moins patients, mais dont la prise de risque mérite d’être saluée unanimement. Les différents tricks sont également apposés sur le stick droit, et ce même joystick servira parfois à rétablir son pilote in extremis lors des réceptions difficiles, et ainsi éviter une chute pourtant imminente. Les joueurs les plus aguerris parviendront donc à dompter ce gameplay inédit au bout de quelques tours de pistes, et dénoteront en même temps une autre nouveauté majeure apportée par cet opus : la déformation visuelle des pistes au gré du passage des véhicules.
 
 
 
Une déformation des environnements réussie
En effet, si Motorstorm premier du nom avait largement communiqué à ce sujet lors de sa sortie, ce MX vs ATV Reflex permet donc également de déformer littéralement le champ de courses, puisque ce dernier conservera les marques de dérapages, freinages et autres au fil de la course. Ces dernières ne modifient pas de manière drastique la façon d’aborder les virages ou l’équilibre des véhicules (encore que), mais, même si cela peut paraître comme un détail aux yeux de certains, cet ajout apporte un semblant de réalisme supplémentaire à l’ensemble, et renforce encore un peu le côté crasseux et boueux de certaines courses.
 
 
 
Un contenu un peu faiblard et une interface terriblement austère
MX vs ATV offre la possibilité de prendre part à des courses simples, dont le joueur choisira les caractéristiques (avec notamment 7 types d’épreuves proposant chacune diverses pistes à déverrouiller), mais il propose évidemment un mode Carrière, dans lequel il faudra piloter tous les véhicules du jeu et remporter suffisamment de points pour déverrouiller l’épreuve suivante. Chaque victoire offre également la possibilité d’améliorer et personnaliser son engin (sommairement toutefois) pour aider le joueur à gravir les échelons de la gloire, avec style si possible. Même si 19 séries d’épreuves sont au programme, on regrettera une certaine impression de bâclé dans ce mode avec un certain manque de contenu, mais ce n’est rien comparé à l’interface générale du titre, d’une austérité palpable, et qui se révèle pour sa part complètement basique et témoigne d’un manque d’attention évident. Dommage.
 
 
 
Graphiquement en deçà de la concurrence
En piste, le constat est là encore assez moyen malheureusement, avec notamment des textures hasardeuses, un effet de flou quasi constant, un frame rate pas toujours très stable et des bugs de collision assez prononcés. De même, quelques bugs graphiques notables et quelques freezes (image figée avec reboot obligatoire de la console) ont émaillé nos ballades motorisées, mais gageons que THQ proposera prochainement un patch pour fixer le problème. De plus, on regrette une physique parfois très aléatoire, ce qui a une fâcheuse tendance à provoquer des réactions imprévisibles de la part des véhicules (notamment en moto et quad), avec une tendance au décollage un peu trop prononcée. La conduite des véhicules à quatre roues propose bien sûr un gameplay plus traditionnel et accessible, mais là encore, le jeu souffre la comparaison avec d’autres ténors du genre. Le jeu propose également divers modes de jeu en ligne, qui permettent notamment d’apprécier au mieux la déformation des terrains, pour peu que l’on fixe le nombre de tours à 10 ou 20.
 
 
 
A l’attention des bikers uniquement ?
MX vs ATV Reflex se pare donc d’un gameplay particulièrement exigeant (pour les motos), et intéressant une fois maîtrisé, mais il est dommage que les développeurs n’aient pas prêté davantage d’attention à l’habillage global de l’ensemble. En effet, l’interface épurée et les lacunes graphiques (flou, bugs de collision, manque de détails, frame rate instable…) ne parviendront en aucun cas à convaincre les néophytes de persévérer, puisque ces derniers trouveront plus accessible, plus complet en terme de progression et autrement plus beau graphiquement chez la concurrence (DIRT 2, Motorstorm…). Toutefois, les amoureux de l&S217;off road et autres bikers dans l’âme pourraient trouver là de quoi s’amuser un moment, même si tous s’accorderont à dire que ce MX vs ATV Reflex reste parsemé de faiblesses et d’imperfections. Pour résumer sommairement, voilà un titre à réserver aux fans de off-road (et de MX en particulier), peu exigeants sur l’habillage graphique, et qui recherchent un titre orienté simulation. Le jeu est disponible sur Playstation 3, mais aussi sur Xbox 360, PSP et Nintendo DS.
 
Dossier réalisé à partir d’une version éditeur Playstation 3
Advertisements

Ailleurs sur le web