Ballot Screen : Microsoft laisse le choix du navigateur web

Ballot Screen : Microsoft laisse le choix du navigateur web

Forcé de se plier aux exigences de la Commission Européenne, Microsoft proposera dès le 1er mars à tous les utilisateurs Windows utilisant Internet Explorer par défaut, la fameuse fenêtre multi-choix offrant le choix entre 12 navigateurs web. Tous les détails dans la suite.

Publié le 22 février 2010 - 9:50 par La rédaction

Comme convenu, Microsoft va mettre en place le fameux ballot screen (ou écran multichoix) pour tous les utilisateurs Windows qui utilisent Internet Explorer par défaut. Une mesure exigée par la Commission Européenne suite aux procédures contre Microsoft visant une vente liée Windows / Internet Explorer.
 
Le ballot screen en approche
C’est par l’intermédiaire de son blog officiel que Microsoft commence à détailler la mise en place du ballot screen, qui concernera tous les utilisateurs par défaut d’Internet Explorer sous Windows XP, Vista et 7. Ainsi, avant la mise en place officielle fixée au 1er mars, certains utilisateurs pourront d’ores et déjà découvrir, via Windows Update, le mode de fonctionnement du ballot screen. Après installation, les utilisateurs se verront tout d’abord expliquer les raisons de ce ballot screen, avant d’être invités à opter pour l’un des 12 navigateurs proposés, dont les 5 les plus répandus (Explorer, Chrome, Firefox, Safari et Opera) s’afficheront dans un ordre aléatoire à l’écran. Les 7 autres, moins visibles, seront accessibles via la barre de défilement. L’utilisateur pourra dès lors choisir d’installer le navigateur voulu ou bien obtenir davantage de détails concernant ce dernier.
 
 
 
 
Vers un chamboulement du marché des browsers web ?
Une procédure nouvelle qui pourrait bousculer quelque peu le marché des navigateurs web, ultra dominé par Internet Explorer justement. A l’approche de la mise en place du ballot screen, Mozilla et surtout Google ont redoublé d’efforts pour maximiser la visibilité de leurs navigateurs respectifs, à savoir Firefox et Chrome

Advertisements

Ailleurs sur le web