La conception du WP10 lui permet de ne pas dépasser les 2 cm d’épaisseur malgré son zoom 5x. C’est un zoom périscopique que l’on retrouve ici comme sur la quasi-totalité des compacts étanches. Hélas, doté d’un range de 36-180mm, le WP10 souffrira d’une position grand-angle bien trop étriquée. Les amateurs de grands espaces y préféreront un Sony TX5, qui démarre au 25mm. La différence est de taille. Le WP10 n’a pas de stabilisation optique ou mécanique de l’image malgré sa position télé assez longue de 180mm.


C’est ailleurs qu’il faudra chercher les qualités de ce Samsung étanche. Il offre un mode vidéo HD, 720p à 30 i/s encodé en H.264. Des vidéos sous-marines en 1280×720 pixels, sympa ! Son écran mesure 2,7″ pour 230 000 pixels. Classique.


Simple d’utilisation, le WP10 offre un mode « Aqua » pour optimiser les réglages de l’appareil quand on l’utilise réellement sous l’eau, en piscine ou dans la mer. Justement, le WP10 fait partie de l’offre actuelle de compacts étanches jusqu’à 3m de profondeur et résistant aux chocs et aux chutes de 1,5m de hauteur.


Ici en rouge Lucifer, le WP10 est doté de l’armada des technologies d’assistance au portrait développées par Samsung : mode beauté (amélioration du teint et du grain de la peau / détection des
visages / autoportrait / détection des sourires / détection du regard /
correction yeux rouges.


Le WP10 sera disponible dans le courant du printemps au prix de vente officiel de 199 euros TTC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here