Test Heavy Rain, l'expérience interactive par excellence sur Playstation 3 ?

Test Heavy Rain, l’expérience interactive par excellence sur Playstation 3 ?

Exclusif à la Playstation 3 de Sony, Heavy Rain permet au joueur d’incarner tour à tour quatre personnages dans ce thriller interactif qui tranche littéralement avec ce que le jeu vidéo nous offre habituellement. Une expérience unique qui fera appel aux émotions et aux sentiments de chacun.

Publié le 5 mars 2010 - 17:00 par La rédaction

Après Fahrenheit, voici Heavy Rain

Développé par les français de Quantic Dream et exclusif à la Playstation 3 de Sony, Heavy Rain a su susciter autant de curiosité que d’enthousiasme au rythme des (rares) trailers et autres présentations du jeu. Le titre rompt littéralement avec les codes habituels du jeu vidéo et nous permet de vivre une véritable enquête policière via l’incarnation successive de quatre personnages. Un mystérieux tueur, s’amusant à disséminer des origamis près de ses victimes, sème la terreur dans la ville et il s’agira donc de faire toute la lumière sur cette sordide affaire, le tout, principalement via des phases de QTE. En effet, quitte à trancher avec les autres jeux vidéos du même genre, Heavy Rain ne fait pas les choses à moitié, et offre une maniabilité originale. En effet, outre faire avancer son personnage en pressant R2 et guider ses pas via le stick analogique gauche, le stick droit servira pour sa part à interagir avec de nombreux éléments, interaction symbolisée par le mouvement à reproduire avec le stick droit. De même, le SixaxiS sera mis à contribution lors de nombreuses phases de jeu. Un gameplay quelque peu déroutant de prime abord, mais simple, accessible et particulièrement bien pensé par moments, avec quelques phases particulièrement jouissives.
 
jeu playstation 3 Heavy Rain 
 
Des actions contextuelles (QTE) à n’en plus finir
Si tout débute dans un environnement coloré, chatoyant et ensoleillé, la trame de Heavy Rain va rapidement prendre une tournure plus dramatique pour plonger le joueur au coeur de cette sombre et sordide affaire d’enlèvement et de meurtre. Baignant constamment dans une atmosphère pluvieuse et sombre, Heavy Rain se découpe en plusieurs chapitres, et le jeu offre de nombreuses actions contextuelles au joueur, ce dernier pouvant ainsi, prendre une douche, se raser, boire un jus d’orange, s’asseoir dans un fauteuil, regarder par la fenêtre, aller aux toilettes… Des choix basiques qui ne jouent en rien (ou presque) sur l’évolution du scénario, mais ces derniers jouent finalement un double rôle, à savoir plonger le joueur dans l’ambiance et vivre le quotidien du personnage incarné pour mieux s’y attacher, mais aussi masquer les autres choix, nettement plus importants et décisifs quant au bon déroulement de l’intrigue.
 
jeu playstation 3 Heavy Rain 
 
Monté comme un véritable film interactif, Heavy Rain enchaîne les plans cinématographiques et les dialogues, le joueur ayant à ce titre la responsabilité des propos tenus à son interlocuteur en optant pour la réplique à prononcer via les différents boutons de la manette Playstation 3. Divers choix graviteront ainsi autour de la tête du personnage à l’écran, et c’est au joueur, et à lui seul, d’opter pour l’action ou la réplique qui lui parait la judicieuse. Ainsi, il faudra parfois savoir jouer de sang froid pour désamorcer une situation bien mal engagée, ou encore accomplir avec brio un enchaînement de touches pour faire exécuter une action à son personnage. Tout ou presque dans Heavy Rain est prétexte à un petit QTE, et même si l’on peut craindre une certaine overdose lors des premières minutes, on se laisse finalement prendre au jeu avec un grand plaisir.
 
 jeu playstation 3 Heavy Rain
 
Un scénario joliment ficelé, et des personnages attachants
La narration est donc basée presque exclusivement sur la réalisation de ces actions contextuelles, et certains n’adhéreront sans doute pas à cette décision prise par Quantic Dreams. Néanmoins, il faut admettre que le jeu regorge de bonnes idées, de trouvailles intéressantes (le stress d’un personnage fera graviter les actions réalisables plus vite et avec plus ou moins de tremblement pour symboliser son angoisse) et de phases qui demanderont toute l’attention du joueur pour être exécutées correctement. Le scénario est de son côté superbement ficelé, à la manière d’un bon polar, même si certaines phases de jeu s’avèrent un peu longuettes par moments. Reste que certains choix effectués par le joueur influenceront directement la suite du scénario, des actions qui peuvent altérer la mise en place d’un chapitre suivant ou aller jusqu’à provoquer la mort de tel ou tel personnage. A ce titre, les différents personnages que nous propose d’incarner le jeu ont tous leur propre background (Madison la mystérieuse, Ethan, le père d’un enfant enlevé, le détective Scott Shelby et Norman Jayden du FBI), et l’on se lie d’affection sans le moindre problème aux différents acteurs de ce drame interactif. Le destin croisé des quatre protagonistes est parfaitement mis en scène, et l’on sent irrémédiablement l’influence d’un certain Seven, gage de qualité s’il en est.
 
jeu playstation 3 Heavy Rain 
Techniquement, le soft est plutôt agréable à regarder dans l’ensemble, même si les plus pointilleux dénoteront une certaine raideur dans le déplacement des personnages, et des émotions qui ont parfois un peu de mal à passer. La modélisation des visages est en revanche une réussite totale, tout comme cette ambiance pluvieuse générale distillée tout au long de l’aventure, soutenue par une bande son de premier ordre, qui reste inexorablement dans la tête, même une fois la console éteinte.
 
jeu playstation 3 Heavy Rain 
 
Un thriller vidéoludique à essayer absolument !
Véritable croisement entre jeu vidéo et film interactif, Heavy Rain constitue une excellente expérience vidéoludique qui ne laissera personne insensible, et qui s’adresse aux joueurs chevronnés comme aux parfaits néophytes. Qualifié de faux jeu vidéo par certains, de film interactif par d’autres, Heavy Rain s’adresse en priorité aux joueurs ouverts d’esprit, ceux qui désirent vivre une nouvelle expérience et qui sont prêts à découvrir la vingtaine de fins différentes établies en fonction des choix du joueur en cours de jeu. Un thriller vidéoludique à qui il faudra toutefois savoir pardonner quelques errances techniques et de jouabilité pour l’apprécier pleinement. A essayer absolument !
Advertisements

Ailleurs sur le web