Etude fiabilité des APN : Panasonic leader, Casio et Canon mauvais élèves

Etude fiabilité des APN : Panasonic leader, Casio et Canon mauvais élèves

Une étude menée aux Etats-Unis sur le taux de panne sur les deux premières années de vie des appareils numérique fait parler les statistiques et est riche en enseignements : le champion de la fiabilité, Panasonic, les mauvais élèves : Casio et Canon.

Publié le 8 avril 2010 - 15:38 par La rédaction


Graphique du site Wired
sur l’étude menée par Square Trade.


Premier constat : un appareil plus cher tombe moins en panne

Ce qui pourrait apparaître comme une lapalissade mérite la caution de l’étude pour réellement prouver qu’un compact plus onéreux tombe moins souvent en panne qu’un appareil meilleur marché. Ce n’était pas évident, car parfois, un appareil plus onéreux comporte plus d&S217;éléments susceptibles d’occasionner des pannes, une stabilisation optique, un écran articulé, un capteur GPS…. Mais, si le taux de panne dans les deux premières années de la vie de l’APN est de 7,4% pour un appareil à moins de 150$, il tombe à 4% pour un appareil à plus de 500$. Le gros palier franchi par la fiabilité des appareils photo lors de cette étude se situe dans la gamme 300-500$ où le taux de panne tombe à 4,8%. On apprend aussi que le taux moyen de panne à trois ans passe à 10% et que le taux de retour atelier dû à des accidents est de 5%. On a donc presque autant de chance de casser son appareil soi-même que de le voir tomber en panne de lui même puisque l’accident représente 40% des ouvertures de dossier chez cet assureur tiers.


Source : SquareTrade.

Second constat : Les bons et les mauvais élèves
Ce n’est pas par hasard si les résultats de cette étude nous ont été pointés du doigt par Panasonic… En effet, que ce soit sur le segment des appareils à moins de 300$ ou sur celui de la tranche 300-500$ Panasonic est le fabricant affichant le taux de panne le moins important sur les deux premières années de l’appareil avec respectivement 1,9% et 5,3%. Sur le segment des 300-500$, surprise, le mauvais élève des grandes marques est Canon que l’on n&S217;attendait pas là. Voici les statistiques des fréquences de panne sur les APN de 300-500$ par marque :
– Panasonic : 1,9%
– Nikon : 3,1%
– Sony : 3,6%
– Olympus : 4,2%
– Canon : 6,2%


Graphique du site Wired.

Pour ce qui est des appareils photo dont le prix de vente est inférieur à 300
Dollars, Panasonic conserve son avantage
et demeure le meilleur avec un
taux de panne de 5,3% quand le mauvais élève pointé du doigt est Casio
avec un taux de panne de 13% sur les deux premières années.
Mathématiquement parlant, un Casio aurait donc trois fois plus de
chances de tomber en panne qu’un Panasonic
.
Les résultats de ce segment sont plus homogènes et l’avance de Panasonic (5,3%) sur le peloton des marques à 6-6,5% de taux de panne est plus ténue. Voici les chiffres des APN de moins de 300$ :
– Panasonic : 5,3%
– FujiFilm : 6,1%
– Olympus : 6,2%
– Sony : 6,2%
– Canon : 6,4%
– Kodak : 7,6%
– Nikon : 7,9%
– Pentax : 8,2%
– Casio : 13%

Cadre de l’étude
C’est l’organisme de garantie SquareTrade qui a mené cette étude sur 60 000 appareils numériques en comptabilisant le taux de panne dans les deux premières années, trois premières années ainsi que le taux d’accidents puisque cet organisme indépendant assure également la casse des appareils. On note au passage qu’ils offrent une assurance pour l’ipad qui, comme nous le disions dans notre prise en main, a de grosses chances de finir sa vie sur votre carrelage. L’étude n’a pas observé un nombre assez significatif de reflex numériques pour donner des tendances, mais un premier constat semble positionner Canon et Nikon ex aequo sur la fiabilité de leurs reflex numériques.

Puisque Panasonic est à l’honneur de cette étude, vous pouvez lire notre test du Panasonic TZ10, avec son 25-300mm stabilisé, sa vidéo HD et son capteur GPS.

Advertisements

Ailleurs sur le web