Le CSA tente d'accélérer la mise en route de la TMP (Télévision Mobile Personnelle)

Le CSA tente d’accélérer la mise en route de la TMP (Télévision Mobile Personnelle)

Le CSA a donné l’autorisation d’émission la semaine dernière
aux 16 chaines sélectionnées pour la Télévision mobile personnelle. A venir, la
mise en place des infrastructures, une étape problématique.

Publié le 13 avril 2010 - 10:14 par La rédaction





16 chaînes pour la TMP dont 3 publiques devront s’associer
pour la TMP

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a délivré la semaine dernière une
autorisation d’émission aux 16 chaînes retenues et a défini une nouvelle date
pour la mise en place de la prochaine étape : la coopération des acteurs
pour le déploiement des infrastructures techniques devra être réalisée sous
deux mois.

« Ces seize chaînes ont désormais deux mois pour présenter conjointement
au Conseil une nouvelle société, qui sera chargée d’assurer les opérations
techniques nécessaires à la transmission et à la diffusion des programmes
. » En effet, 13 chaînes privées avaient été élues, suite à un appel à candidatures
en septembre dernier, pour la diffusion en TMP (Télévision Mobile Personnelle),
auxquelles s’ajoutent 3 autres chaînes publiques. La TMP permettra aux
utilisateurs de recevoir la télévision numérique directement sur leurs
terminaux mobiles, par voie hertzienne.

Les chaînes retenues pour la Télévision mobile personnelle
France 2, France 3 et Arte seront les premières chaines publiques à investir le
créneau de la TMP sur la norme hertzienne numérique DVB-H. Dans le secteur
privé, 13 autres chaînes seront associées au lancement : TF1, M6, Canal+,
Direct 8, W9, NRJ 12, NT1 Remix, Virgin 17, I-Télé, BFM TV, Eurosport,
EuropaCorp TV et Orange Sport.

Les acteurs privés réticents face à l’investissement nécessaire
Pour le moment, les opérateurs et producteurs privés ne sont pas encore
d’accord sur le financement du projet qui leur est attribué en majorité, les
opérateurs mobiles préférant investir dans la prochaine évolution 4G de la téléphonie
mobile. Aujourd’hui, seul TDF, diffuseur privé détenu à 24% par l’Etat français
est prêt à investir dans le projet.
La TMP semble arriver à un point mort et seules des négociations public/privé
semblent pouvoir débloquer la situation.
Nous y verrons probablement plus clair d’ici début juin, date d’échéance de la
création de la société commune pour la mise en place du réseau.

TV Mobile
Advertisements

Ailleurs sur le web