La société norvégienne Opera Software fait coup double aujourd’hui, en annonçant tout d’abord que son navigateur web vient de franchir la barre symbolique des 100 millions d’utilisateurs dans le monde, une progression (de 117% en France) sans doute aidée par le Ballot Screen de Microsoft, comme l’indiquait la firme récemment. Mais Opera peut également se féliciter de l’acceptation par Apple de son application/navigateur Opera Mini pour iPhone, iPod et iPad. Cupertino avait dabord rejeté Opera pour iPod et iPad sous le motif de « duplication des fonctions de safari ».
 
 iPhone Opera Mini
Plus rapide, mais sans multitouch
En effet, outre le fait de ne pas exploiter de Webkit, Opera Mini pour iPhone dispose d’une technologie maison visant à réduire le transfert de données d’environ 90%, en hébergeant les pages compressées sur des serveurs, renvoyées ensuite au client. Opera annonce ainsi une navigation plus rapide et la présence de Speed Dial, qui est l’équivalent du Top Sites de Safari, des onglets et un gestionnaire de mots de passe. Pas de multitouch en revanche pour zoomer sur les pages web.
 
 
Opera Mini est disponible dès à présent sur l’AppStore, et gratuitement qui plus est.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here