Déjà 1 million de téléchargements pour Opera Mobile sur l’AppStore
Opera Mini constitue donc le premier navigateur web alternatif validé par la firme de Cupertino, un browser web loin d’être classique puisque ce dernier dispose d’une technologie maison visant à réduire le
transfert de données d’environ 90%, en hébergeant les pages compressées
sur des serveurs, renvoyées ensuite au client. Un procédé qui permet de ne pas surcharger le réseau et qui doit offrir une navigation web rapide et confortable, même avec une réception faible. Et le succès n’a pas tardé à arriver puisque l’application a été téléchargée plus d’un million de fois 24 heures à peine après son lancement.
 
 
Des avis mitigés
Toutefois, comme le soulignent de nombreux utilisateurs, Opera Mini est certes très rapide, mais le rendu des pages web s’en trouvent néanmoins affecté avec des structures reformatées en OBML ou encore une utilisation systématique de l’Helvetica, là ou Safari Mobile affiche lui, dans la mesure du possible, une page web telle qu’elle a été conçue, au détriment de la vitesse parfois. Reste à savoir maintenant si les utilisateurs préféreront à terme la vélocité de Opera Mini ou l’affichage plus complet de Safari Mobile. Opera Mini dispose d’une note moyenne pour l’instant, sur plus de 2 000 avis partagés sur l’AppStore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here