Navigateurs Web : Internet Explorer qui faiblit, Chrome qui progresse

Navigateurs Web : Internet Explorer qui faiblit, Chrome qui progresse

Les mésaventures accumulées ces derniers mois par Internet Explorer semblent avoir eu un impact certain sur l’utilisation des divers navigateurs web dans le monde, puisque le browser de Microsoft accuse un nouveau recul, et passe sous la barre des 60% en avril.

Publié le 4 mai 2010 - 15:57 par La rédaction

Bien qu’il reste solidement attaché à la première place du classement des navigateurs web, Internet Explorer accuse une nouvelle baisse de forme au mois d’avril d’après les chiffres révélés récemment par NetApplications.
 
Explorer sous la barre des 70%
En effet, pour la première fois, le navigateur web de Microsoft est passé sous la barre des 60% de parts de marché, tandis que ses concurrents continuent de progresser, même si le premier d’entre eux, Firefox, reste loin derrière avec « seulement » 24,59% de parts de marché. Google Chrome semble avoir pour sa part largement bénéficié du plan marketing massif mis en place par Google, et se détache désormais très distinctement de Safari, avec 6,73% de parts de marché pour le mois écoulé, alors qu’il dépassait timidement les 4% il y a de cela à peine quelques mois. Opera ferme la marche avec son navigateur, qui compte 2,30% de parts de marché, tandis que la version Mini ne dépasse pas 1%, avec 0,79% de parts de marché.
Microsoft Internet Explorer 
Classement des navigateurs web pour le mois d’avril 2010, selon NetApplications :
Internet Explorer : 59.95%
Firefox : 24.59%
Chrome : 6,73%
Safari : 4,72%
Opera : 2,30%
Opera Mini : 0,79%
 
Internet Explorer continue donc de perdre du terrain au fil des mois, la faute à une insécurité souvent montrée du doigt, mais un recul qui s’explique aussi par la mise en place impérative du ballot screen depuis deux mois, offrant aux utilisateurs Windows la possibilité d’essayer un navigateur web alternatif. A titre de comparaison, Internet Explorer flirtait avec les 95% de parts de marché en 2002 et 70% fin 2008.
Advertisements

Ailleurs sur le web