Les clauses revisitées de l’iPhone OS 4.0 déplaisent à la justice américaine

Le New-York Post et le Wall Street Journal annoncent que la firme de Cupertino serait dans le collimateur de la justice américaine et de la FTC, le bureau de la concurrence de l’agence fédérale.
 

Visiblement, la clause 3.3.1 modifiée lors de la présentation de l’iPhone OS 4.0 ne serait pas du goût de tout le monde. On le rappelle, cette dernière indique que les logiciels soumis par les développeurs ne doivent pas intégrer d’environnements d’exécution, ne pas utiliser de couches intermédiaires, et donc être écrits dès l’origine en C, C++, Objective-C ou JavaScript.


iPhone OS 4.0 : La FTC s’intéresse également à l’iAd

La FTC parait également être intéressée par la clause 3.3.9, qui semblerait pénaliser les régies publicitaires alternatives au détriment d’iAd, la nouvelle régie publicitaire d’Apple (née du rachat de Quattro Wireless). En effet, cette clause obligerait les régies à avoir l’accord d’Apple pour utiliser les informations collectées par les applications (ce qui n’est au final peut-être pas plus mal).


L’enquête déclenchée par une plainte d’Adobe ?

Suite aux récents démêlés entre Apple et Adobe, une source proche du dossier aurait indiqué que l’élément déclencheur de l’affaire aurait été une plainte d’Adobe à l’encontre de la marque à la Pomme pour comportement anticoncurrentiel. Quoi qu’il en soit, les autorités compétentes n’ont, pour l’heure, arrêté aucune décision…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here