Canon Ixus 300HS : "High Speed", capteur Exmor, vidéo HD et modes PSAM

Canon Ixus 300HS : « High Speed », capteur Exmor, vidéo HD et modes PSAM

Voici enfin le capteur CMOS rétroéclairé arrivé chez Canon et c’est dans cet Ixus, doté de contrôles manuels ou encore de la vidéo HD, qu’il fait son apparition. Voici le Canon Ixus 300HS.

Publié le 11 mai 2010 - 8:34 par La rédaction

Le Canon Ixus 300HS : l’Ixus pour amateurs experts
Pour résumer le Canon Ixus 300HS, il s’agit du tout premier Ixus de la marque, doté de contrôles manuels, un véritable tournant dans la marque, le débrayage des automatismes ne sera plus l’apanage des Powershot G11 ou S90. Première chez Canon aussi, le capteur CMOS rétroéclairé, que l’on a vu fleurir chez tous les fabricants, est (enfin ?) repris par Canon sur cet Ixus un peu particulier, l’Ixus 300HS. HS, comme « High Speed » grâce à la capacité de ce capteur à aller vite en besogne et au processeur DIGIC IV dont on connaît l’ardeur à la tache. Haut de gamme, orienté experts, l’Ixus 300HS s’offre un objectif 18-105mm stabilisé dont l’ouverture maximale est assez généreuse (F/2.0 en grand-angle). Enfin, l’écran de 3″ permettra de cadrer les vidéos HD (720p). Hélas, cet écran reste en 230 000 pixels, il y a bien mieux aujourd’hui sur le marché.

Canon Ixus 300 HS
Design soigné : l’Ixus 300HS est un bel objet, comme tout Ixus qu se respecte.

Les atouts du capteur rétroéclairé
Le capteur CMOS rétroéclairé que l’on commence à bien connaître (cf Sony HX5 et son capteur Exmor en test en ce moment chez Zone Numérique), fait 10 mégapixels. Il est à la fois sensible et rapide. Cette vélocité d’acquisition alliée au processeur DIGIC IV permet à l’ixus 300HD d’offrir une prise de vue en rafale à 3,7 i/s en pleine résolution et d’atteindre les 8,4 i/s en abaissant la résolution à 2,5 mégapixels. Sa sensibilité peut atteindre, elle, 3200 ISO, voire 6400 ISO au besoin si on veut bien à nouveau sacrifier la résolution et se contenter d’une photo 2,5 mégapixels.

Canon Ixus 300 HS
Ecran arrière de 3″ pour 230 000 pixels. Acceptable sur un APN commercialisé 349 euros TTC ? On appréciera la molette et la façade arrière épurée d’un point de vue esthétique. Pour ce qui est du côté fonctionnel, par contre….

Vidéo HD
Le mode vidéo offre la qualité du 720p à 30 i/s. Ce raffinement est aujourd’hui en passe de devenir la norme sur les compacts numériques. Mieux, grâce au côté Lucky Luke du capteur Exmor, l’Ixus 300HS (High-Speed, rappelons-le) offre une possibilité d’enregistrer la vidéo en qualité QVGA (seulement 320 x 240 pixels) à la cadence de 240 i/s. Diffusées en 24 i/s, ces séquences donneront un ralenti démultiplié de 10x extrêmement fluide.

Canon Ixus 300 HS
Le blanc est la couleur tendance pour nos appareils comme les Pentax K-n puis K-x avaient montré la voie, au même titre que Panasonic et son GF1 en blanc.

Principales caractéristiques du Canon Ixus 300HS
– Capteur Exmor de 10 mégapixels (1/2,3″)
– Objectif 28-105mm F2.0-5,5
– Stabilisation d’image optique
– Vidéo HD 720p
– Autofocus : 9 points AiAF
– Sensibilité de 125 à 3200 ISO (6400 ISO en 2,5 mégapixels)
– Vidéo haute vitesse en QVGA à 240 i/s (soit un ralenti 10x en visionnage)
– Modes PSAM
– Rafale à 3,7 i/s en 10 mégapixels et 8,4 i/s en 2,5 mégapixels

– Ecran 3″/ 230 000 pixels
– Cartes SD/SDHC/SDXC
– Sorties : AV, USB 2.0 high-speed, mini-HDMI
– Batterie Lithium
– 175 grammes
– 349 euros TTC

L’avis de Zone Numérique sur l’Ixus 300HS
Le Canon Ixus 300HS est un appareil attirant avec son design remis au goût du jour et son capteur Exmor ou encore son objectif lumineux en grand-angle. Cela dit, vendu 349 euros, l’Ixus 300HS ne propose pas l’offre habituellement plus ambitieuse des APN lancés au-delà des 300 euros. On regrette que la vidéo cale au 720p sans offrir le Full HD comme on l’apprécie sur le Sony HX5 par exemple. On regrette que le capteur Exmor ne soit pas plus exploité : pas de fonction plus innovante (type panorama par balayage), rafales de 3,7 i/s quand les concurrents doublent voire triplent cette cadence, etc… Comment justifier de priver les acquéreurs d’Ixus 300HS de la finesse des écrans 921 000 points : il faudra se contenter des 230 000 pixels qu’il offre seulement. L’objectif 28-105mm offre le service minimum pour ce qui est de son amplitude, mais à 349 euros, on espère mieux que le service minimum. (cf Panasonic TZ10 et son 25-300mm ou encore le Sony HX5 et son 25-250mm). Espérons que cette petite amplitude soit compensée par une qualité optique inversement proportionnelle à son range… Même si l’Ixus 300HS n’est pas là pour faire le grand écart entre très grand angle et super télé, un peu plus d’ambition en longue focale eût été appréciée pour offrir par exemple le 28-140mm du Powershot G11. Vous l’avez compris, l’Ixus 300HS n’est certainement pas un mauvais appareil, mais, à 349 euros, il est juste tarifé hors marché, car à ce prix là, on attend une fiche technique mieux fournie et des spécifications techniques autrement plus alléchantes (GPS, écran AMOLED ou très haute résolution, etc…)

Advertisements

Ailleurs sur le web