Le Canon Ixus 300HS en images

Le Canon Ixus 300HS en images

Revenons en images sur le tout dernier Canon Ixus 300HS qui offre un design retravaillé, la vidéo HD et un capteur CMOS rétroéclairé. Revenons en photo sur le Canon Ixus 300HS.

Publié le 14 mai 2010 - 10:03 par La rédaction

Le nom de l’Ixus 300HS… « HS » comme « High Speed ». En effet, processeur Digic IV et capteur CMOS rétroéclairé (de type Sony Exmor) permettront des performances honorables : prise de vue en rafale à 3,7 i/s en pleine résolution de 10 mégapixels et jusqu’à 8,4 i/s en 2,5 mégapixels. Hélas, Canon omet de proposer des fonctions supplémentaires qu’aurait pu permettre la technologie du capteur comme le propose Sony sur le HX5 avec le panorama par balayage.

Ergonomie simplifiée à l’extrême : deux boutons et une molette viennent tenir une maigre compagnie à l’écran 3″. Seul hic, l’écran offre une résolution bien modeste de 230 000 pixels eut égard au tarif de ‘appareil : 349 euros TTC. Les concurrents de l’Ixus 300HS de cette tranche de tarif offrent tous un afficheur de 921 000 pixels, voire, un écran AMOLED comme sur le Samsung WB650.

Zoom optique de 3,8x seulement pour le Canon Ixus 300HS : ce 28-105mm stabilisé (modeste amplitude) offre cependant une ouverture maximale en grand-angle de F/2.0 intéressante.

Le design galet de l’Ixus 300HS est très réussi et sa finition semble toujours aussi sérieuse. C’est la marque de fabrique des Ixus, et ce, depuis leur lancement du temps de l’APS argentique.


L’ergonomie ultra simplifiée ne facilitera pas l’utilisation de l’Ixus 300HS avec les modes semi-manuels PSAM qui font leur première apparition sur la gamme Ixus. De même, l’absence de bouton d’accès direct à l’enregistrement vidéo sera pénalisante pour ceux qui pensent opter pour l’Ixus 300HS pour sa capacité à enregistrer des vidéos HD en 720p à 30 i/s.

Craquant en blanc… le Canon Ixus 300HS reprend le module autofocus AiAF 9 points bien connu dans la gamme, efficace et rapide. Sur le flanc de l’appareil, on note la présence de la sortie HDMI afin de visionner les vidéos 720p de l’appareil sur un téléviseur HD. En mode vidéo, grâce à la technologie du capteur, l’ixus 300HS peut proposer l’enregistrement à très haute vitesse, à 240 i/s pour diffuser ensuite la séquence dans un ralenti ultra fluide. Seul hic, à cette cadence-là, la résolution n’est plus que QVGA soit de 320 x 240 pixels.

On pourra utiliser les nouvelles cartes mémoire SDXC (comme des cartes SD ou SDHC) sur l’appareil. Il ne pèse que 175 grammes et offre une batterie lithium. Canon a positionné l’Ixus 300HS à 349 euros. Vendu près de deux fois trop cher par rapport à ce que la concurrence propose, il offre des caractéristiques techniques de compacts en deçà de la barre des 199 euros… et est bien loin du niveau de technicité des APN affichés à 349 euros (résolution d’écran, vidéo Full HD, capteur GPS, etc…), à moins qu’il offre une qualité d’image exceptionnelle, mais rappelons qu’il embarque le capteur rétroéclairé 10 mégapixels que l’on retrouve sur de très nombreux concurrents.

Pour en savoir plus sur le Canon ixus 300HS.

Advertisements

Ailleurs sur le web